Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Louise

 

http://www.lequartz.com/sites/default/files/images/spectacles/saison-1112/electre/princ/electre-01-jean-louis-fernandez.jpgELECTRE

 

 

La chaise bancale

 

 

 

 

 

 

La mise en scène de Wajdi Mouawad pour la pièce de Sophocle est très viscérale, très crue, complexe. Elle est aussi originale, par le choix de certaines musiques, ou de certains éléments du décor, comme la terre sur le sol, ou, également, la chaise bancale.


 

 

Cette chaise se situe sur la scène, à droite. C’est une chaise de paille dont les deux pieds de devant ont été sciés, ce qui la fait pencher en avant. Elle est également entourée de ficelles et de papier, comme pour la réparer et la maintenir debout.

 

 

Cette chaise symbolise en quelque sorte Electre, elle est personnifiée : elle paraît prête à glisser, à tomber à tout moment, elle paraît ne pas pouvoir tenir debout. De même, tous les fils, le papier, qui font comme un grand bandage, représentent aussi d’une certaine façon les blessures d’Electre, anéantie par la mort de son père, traitée chez elle comme une étrangère. Elle est comme cette chaise : elle supporte un poids énorme qui semble l’écraser entièrement.

 

 

Source


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Louise 10/10/2011 21:42



Merci merci ;)



Léa KC 10/10/2011 20:51



Comme toujours Louise, tu gères ! Très bon premier article ;)



Adèle 10/10/2011 19:27



C'est super bien trouvé, et ton interprétation est géniale ! Bravo



Cécile 10/10/2011 18:28



Bonne réflexion :)



MLB 10/10/2011 17:49



Excellent ! Bien pensé, bien ressenti, bien expliqué ! Un vrai sens du détail et de l'analyse !