Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Adèle - Cécile

 

INFORMER

Le tableau présent à Florence est une copie créée par Véronèse, d'après une composition du Corrège, aujourd'hui conservé au musée du Louvre.

Nom de l'artiste : ALLEGRI Antonio, « Le Corrège » (1488-1534)

Titre de l'œuvre : Le mariage mystique de sainte Catherine d’Alexandrie avec Saint Sébastien

Date de la composition : 1526 ou 1527

Nature, support, matière : Peinture à l’huile, bois

Dimensions : Hauteur = 105 cm, Largeur = 102 cm

Genre : Religieux

Le personnage principal : Sainte Catherine

Selon l’hagiographie chrétienne (texte racontant la vie des saints),Catherine serait née vers 290 dans une famille noble d'Alexandrie, en Egypte. Dotée d'une grande intelligence, elle acquit rapidement des connaissances qui la placèrent au niveau des plus grands poètes et philosophes du moment. Une nuit, elle vit en songe le Christ et décida de lui consacrer sa vie, se considérant comme sa fiancée.

L'empereur de Rome, Maximien, venu à Alexandrie, y présidait une grande fête païenne. La jeune fille saisit cette occasion pour tenter de l'amener à se convertir au christianisme, mais cela ne fit que soulever sa colère. Pour la mettre à l'épreuve, il lui impose un débat philosophique avec cinquante savants, mais au grand dépit de l'empereur, elle réussit à les convertir. Maximien les fait exécuter et pourtant propose le mariage à Catherine qui refuse avec mépris. L'empereur ordonne alors de la faire torturer en usant d'une machine constituée de roues garnies de pointes. Par un miracle divin, les roues se brisent sur son corps, et les pointes aveuglent les bourreaux. Obstiné, Maximien ordonne alors qu'elle soit décapitée.

Sujet : Le mariage mystique

Le rêve de Catherine est ce que l’on appelle le mariage mystique, qui est un thème commun dans l'Est méditerranéen. Un mariage mystique est une élévation mystique d'une sainte ou d'un saint, qui atteint une forme d'union avec le Christ, assimilable à un mariage.

Cette élévation est avant tout une expérience personnelle : la personne qui l'expérimente ressentl'amour de Dieu plutôt que comprend son élévation par l'intellect, c’est-à-dire que c’est une façon de ressentirplutôt que de penserson lien à Dieu

Le mariage mystique des saintes est source d'inspiration pour les peintres chrétiens, et un thème fréquemment exploité dans la peinture de la Renaissance italienne. Les saintes sont représentées comme épousant le christ ou plus souvent le Christ enfant afin de garder une imagerie pure.

Artiste: Le Corrège(Antonio Allegri, dit Le Corrège, du nom de sa ville d'origine, Corregio ou Correggio), latinisait son non en celui d'Antonio Lieto ou Laetus. Malgré un voyage à Rome, il a plutôt vécu replié dans sa province ce qui lui a permit d'être différent des autres peintres, n’ayant jamais vu Venise ou Florence. Son talent original se révèle dans les grandes fresques ou dans les toiles religieuses, dans lesquelles il maîtrisait parfaitement le clair-obscur, et la « hardiesse des raccourcis ». Ce qui le caractérise, c’est la « suavité » et la « grâce ». Certains disent même qu'il est l'un des précurseurs du Baroque. Il est mort en 1534 à Parme

Source 1                              Source 2                                  Source 3                              Source 4

ANALYSER

Contenu 

Ici, la scène représente le mariage mystique de sainte Catherine d'Alexandrie avec l'Enfant-Jésus. Celle qui est dénommée parfois «la fiancée du Christ » est en compagnie de Jésus, la Vierge Marie et saint Sébastien. Mariée au Christ dans cette représentation, sainte Catherine d'Alexandrie subit par deux fois le supplice de la roue avant d'être décapitée : on voit ici l'épée et la roue, instruments de sa torture. La scène de martyre située à l'arrière-plan, la présence de saint Sébastien, supplicié lui aussi, mettent l'accent sur cette interprétation. Également patronne des philosophes, sainte Catherine d'Alexandrie est peinte ici tenant un livre en main.

  • On retrouve les caractéristiques de la Renaissance dans le culte de l’humain, qui s’exprime à travers le portrait, les sujets allégoriques et l’histoire. Ici, on remarque que les visages sont plus humanisés, plus expressifs, notamment la figure de Dieu.

  • A la Renaissance, les artistes s’inspirent des Anciens et veulent atteindre un art aussi subtil que le leur. L’art religieux s’enrichit alors de nouveaux thèmes dans lesquels les peintres déploient leur imagination. Le choix des sujets porte sur l’Incarnation, la vie et la mort de Jésus (ici, il s’agit de son mariage), et la Vierge serre tendrement l’Enfant Jésus comme une jeune mère. L’Antiquité gréco-romaine lègue à la Renaissance les sujets mythologiques et le nu.

Forme

  • Les artistes de la Renaissance recherchent moins le réalisme que la beauté et l’harmonie. Ils créent à partir de l’observation de la nature, mais ne l’imitent pas. L’étude de la civilisation gréco-romaine guide les artistes vers un idéal de perfection. La philosophie fournit le type humain idéal dans ses proportions, sa musculature, l’ovale parfait du visage, le nez droit, le front triangulaire, l’expression mesurée et l’équilibre dynamique du corps par le hanchement.

Source

CREER : LE TABLEAU PARLE !

GIF-Cliqueici-24.gif

Marie : Sainte Catherine, souhaitez-vous prendre pour époux le Christ ici présent ?

Sainte Catherine : Oui, je le veux !

Marie : Mon cher fils, souhaites-tu prendre pour épouse Sainte Catherine ici présente ?

Jésus : Oui, je le veux. Je promets de la chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare.

Saint Sébastien : Comme c'est mignon...

Marie : Vous pouvez procéder à l'échange des alliances.

Jésus : Oh putain qu'est-ce qu'elle a de gros doigts... Ca passe pas, c'est coincé !

Sainte Catherine : Oh, mon Dieu, comment va-t-on faire ?

Jésus : Bah, on a qu'a appeler papounet chéri !

Marie : Non, hors de question ! Il est occupé à redistribuer le nombre de fourmis sur la Terre.

Saint Sébastien : Ouais ben putain, il ferait mieux de s'occuper du nombre de poulets, il paraît qu'il a deux fois plus de poulets que d'hommes sur la planète !

Sainte Catherine : Oh oui, et en plus ça sent mauvais !

Jésus : Ca passe toujours pas...

Saint Sébastien : Au pire t'as qu'a essayer d'cracher dessus tsais, ça glissera mieux !

Marie : Oh les enfants, vous m'horripilez !

Jésus : OUAIS ça marche !!! Génial ton idée mec !

Marie : Allez, concentrons-nous, continuons la cérémonie.

Sainte Catherine : Oh oui, si nous prenons trop de temps, mon maquillage va disparaître !

Saint Sébastien : Ouais grouillez-vous, j'ai envie d'pisser moi !

Marie : Surveillez votre langage très cher !

Au nom de la loi pecasinmapucondebida, je vous déclare mari et femme. Vous pouvez embrasser la mariée.

Sainte Catherine & Jésus : slup...

Sainte Catherine : Oh, vous ne connaissez pas la brosse à dent, mon cher et tendre...

Jésus : Ouais ben toi, la délicatesse tu connais pas hein !



Commenter cet article