Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Olivia et Lisa

 

Informer

 

Nom de l’artiste : Pieter Paul Rubens

Titre de l’œuvre : Conseguenze della guerra

Date de la composition : 1637-1638

Nature, support, matière : Huile sur Toile

Dimension : 206×345 cm

Genre : Il s’agit d’un genre mythologique-allégorique.

Sujet : Il s'agit d'un sujet mythologique-allégorique, lié aux réflexions de l'auteur pendant ses missions diplomatiques dans la Guerre de Trente ans. Il mûrit la conscience de l'inutilité de la guerre et lance un message de pacifisme. Le sujet du tableau est donc, Les conséquences de la guerre de trente ans.

Pieter Paul Rubens, né en 1577 en Allemagne est un peintre très important flamand, dont le style est baroque. 

 

Analyser

 

Ce tableau est caractéristique de la renaissance pour plusieurs facteurs :


Tout d'abord, parlons de la construction du tableau. Le bois autre fois utilisé à été remplacé par la toile, plus économique. Le peintre a décidé d'utiliser la perspective monofocale ainsi que des effets de lumières et d'ombre (Pénétration du clair dans l'obscur) ici créé par le « Sfumato » mit au point pour la première fois par léonard de Vinci.


Pour ce qui est de l'interprétation du tableau qui présente beaucoup de caractéristiques de l'humanisme, on peut voir que Pierre Paul Rubens met en avant les personnages en accentuant leur expression de visage. Le nu, quant à lui montre la cohésion entre le corps humain et la nature de la part des artistes.


  Plusieurs personnages représentent des figures mythologiques caractéristiques de la renaissance. Par exemple :

La femme au centre représente la Venus de Botticelli, symbole de la sagesse et de la prospérité. Tandis que qu'elle tente d'arrêter l'homme au centre, Mars, symbole de la destruction et de la menace

  La religion se distingue aussi dans ce tableau, par l'enfant potelé (en bas à gauche du tableau) qui tien dans ses mains un globe surmonté d'une croix ou encore par les anges présents à plusieurs endroits (également potelés).


Creer : le tableau parle !


L'ange blondinetAujourd'hui, 7 juin 1648, la guerre va bientôt se finir... Tout va pourtant très mal. Vous devez vous demander pourquoi ce conflit ?! Opposition religieuse, bêtise humaine ? Le résultat est le même. Les horreurs de la guerre entraînent à travers l'Europe un renouveau de la pratique religieuse, où les populations catholiques et protestantes cherchent le réconfort. On s'accorde aujourd'hui sur 3 ou 4 millions de décès en 30 ans pour une population initiale de 17 millions d'habitants. Il y a quelques décennies encore, l’Europe faisait bon vivre ; aucun conflit majeur, seulement quelques problèmes de religions mais désormais… La zizanie règne…


Son frère l’ange (qui le coupe) : Bon, t’arrêtes un peu ton blabla maintenant ? J’ai besoin de toi, i’a l’gars barbue qu’est en train d’amener maman. Puis franchement, dans 10 ans tout ce que tu nous racontes sera écrit dans des bouquins

 

800px-Los horrores de la guerra

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article