Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Léa KC - Ophélie

 

Informer :

 

Nom de l’artiste : Sandro Botticelli

Titre de l’œuvre : Madonna col Bambino che abbraccia  san Giovannino – La vierge avec l’enfant  et Saint Jean Baptiste

Date de la composition : 1445-1510

Dimensions : 134 cm de hauteur, 92cm de largeur

Nature : Huile sur toile

Genre : Religieux

Artiste : Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, dit Sandro Botticelli, est un peintre italien né à une date soit le 1er mars 1444 et ou le 1er mars 1445 et mort en mai 1510, à Florence. Botticelli est l'un des peintres les plus importants de la Renaissance italienne et de l'histoire de l'art. Ses œuvres les plus connues sont La Naissance de Vénus ou le Printemps.

 6gr.jpg

 

Analyser :


On peut dire que ce tableau est caractéristique de la Renaissance, parce qu’on y retrouve toutes les caractéristiques de la peinture de cette période. On peut voir que les visages sont détaillés, on peut donc voir le regard de St Jean qui exprime toute sa tendresse envers l’enfant Jésus.  On ressent donc bien les sentiments. De plus, les roses qui se trouvent à gauche du tableau sont le symbole de l’amour et la pureté. La couleur pourpre est la couleur qui attire le plus l’œil, qui représente la richesse, ainsi que le blanc qui est couleur de pureté. Toutes les lignes en diagonales attirent le regard vers la droite du haut du tableau.  La croix en haut à droite, qui est au dessus de Jésus est là comme pour indiquer le destin tracé de Jésus qui sera la crucifixion. De plus, il n’y a pas de lieu ni de temps précis dans ce tableau.

 

Créer : le tableau parle !

 

St-Jean : «   - Allez,  ma mère laisse moi porter mon si beau et délicieux frère ! Je veux l’amener à la chasse, je suis déjà habillé pour cette occasion !

Vierge Marie : « Mais non mon St Jean, c’est trop dangereux, il est trop petit pour ce genre d’activités.  Il faut le protéger car il a un autre destin qui l’attend, je ne voudrais pas qu’il se prenne une flèche dans la main.  Regarde le avec son visage pur, il ne faudrait pas lui faire peur ! »

Jésus :  « Laisse moi y aller maman, je connais déjà mon destin, et ce n’est pas encore maintenant qu’il m’arrivera quelque chose, tu peux me laisser y aller sans crainte. »

St-Jean :  « Il a raison, écoute-le maman. »

Vierge Marie : «  C’est vrai, tu as la voix de Dieu, tu peux donc y aller mon fils, mais faites attention quand même, il ne faudrait pas changer le cours de l’histoire… »


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article