Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Léna et Justine

Cavarozzi-Gerolamo-angeli.jpg

 

 

Informer

 

Nom de l'artiste : Bartolomeo Cavarozzi

Titre de l'oeuvre : San Gerolamo nello stuido con due angeli (Saint Jérôme à l'étude avec deux anges

Date de la composition : 1617

Nature, support, matière : Huile sur toile

Dimension : 116 cm sur 173

Genre : religieux

Sujet : Cette peinture représente San Girolamo, le premier traducteur de la bible de grec et d'hébreu en latin, en train de travailler avec à ses côtés, deux anges.

Artiste : Bartolomeo Cavarozzi (1559-1625) est un peintre Italien, spécialisé dans les représentations de scènes religieuses. Dans l'église de l'Académie Sainte-Cécile se trouve la légende de Sainte Ursule, une de ses peintures.

 

 

Analyser

 

En quoi ce tableau vous semble-t-il caractéristique de la Renaissance ?

 

Ce tableau représante un homme d'Eglise traduisant la bible du grec et de l'hébreu en latin. Or nous savons que l'une des caractéristiques de l'humanisme est d'étudier les textes anciens. On peut dire de Saint Jérôme qu'il est un érudit car il a étudié les langues anciennes toute sa vie (le grec, le latin, l'hébreu...) Les deux anges à gauche sont là pour rappeler que San Girolamo est un homme d'Eglise et un théologien. Sur le bureau où il est assis, nous pouvons voir un crâne humain et plusieurs livres : quatres exactement en plus de celui sur lequel il est en train de travailler qui est la bible, ce qui montre ici une soif de toutes sortes de connaissances, une autre caractéristique du mouvement humaniste.

Le regard des deux anges convergents vers Saint Jérôme et celui habillé en blanc le pointe du doigt. La lumière vient de l'extérieur et éclair plus particulièrement l'homme. De plus son habit est rouge, ce qui contraste avec le reste du tableau car les couleurs son sombres. La composition des lignes ainsi que les couleurs mettent l'accent sur l'homme. Nous avons ici une autre caractéristique humaniste : la foi en l'homme, il est placé au centre du tableau : “au centre du monde.”

 

Créer : le tableau parle !

 

(L'homme d'Eglise parle) : “ Et bien, ce texte me donne du fil à retordre ! Je sais que je fais cela pour que les hommes comprennent enfin ce qu'il est écrit dans la Bible, mais tout de même... Enfin, il ne faut pas que je me plaigne, l'hébreu et le grec sont des langues tellement passionnantes.. Tout comme le latin ! Ah le latin, ses racines, ses mots... Mais il faudrait que j'en sache plus, on ne sait jamais tout, cela est bien dommage... Tiens, c'est étrange je sens comme une présence près de moi.. Mais non Jérôme, ça n'est rien ! Ou peut-être.. Mais non, mais non, ça ne peut pas être ce que tu penses, pourquoi Dieu viendrait t il te voir toi ?! Tu n'es pas l'élu à ce qu'on sache.. Jérôme fait attention, tu es en train de devenir un peu trop fier de toi. Tu es simplement en train de traduire la Bible, tu n'es pas en train de sauver le monde ! … C'est juste qu'avec cela les hommes vont comprendre ce qu'est la religion, la foi, il vont comprendre ce que dis le prêtre, et ne vont plus répéter des phrases qui n'ont pour eux aucun sens ! A moins qu'ils ne connaissent pas le latin ? Oh non, quelle horreur. Ne pas connaître le latin ? Mais il faut tout leur apprendre !”

 


Commenter cet article