Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Lucie et Agathe

Andrea Del Sarto

                                                        Assumption-of-Mary--Peter-Paul-Rubens--1620.jpg

 

Ce tableau s'appelle "Assunzione Della Madonna" (Assomption de la vierge), il a été créé en 1530. C'est une huile sur toile, du genre religieux et mythologique.


Andrea Del Sarto en son vrai nom Andrea d'Agnolo di Francesco di Luca ou Andrea Vanucci, est un peintre italien manièriste de la Haute Renaissance né à Gualfonda près de Florence en 1486 et mort à Florence en 1531.


La peinture de la Renaissance est, tout comme l'art de la Renaissance, influencée par l'Antiquité. Ce tableau est caractéristique de la Renaissance car nous avons affaire à une architecture greco-romaine. C'est une décoration foisonnante : les motifs rappellent des scènes d'époques ou bien s'inspirent de la mythologie. Dans le haut du tableau, nous pouvons voir qu'il y a un léger rappel de l'anatomie. En arrière plan, il y a un ciel sombre, c'est l'apparition de la notion de paysage. Il y a également beaucoup d'effets d'ombres et de lumière. On voit que ce tableau est infuencé par l'art médiéval, car il touche à la religion et c'est un thème qui était très présent à cette époque.

 

Faire parler un personnage du tableau...

 

"Mais que font tous ces petits anges dénudés, tout là-haut? Dites-donc, ils pourraient enfiler un slip, c'est la moindre des choses ! Nous vivons vraiment dans un monde sans complexes ma foi. Finalement, la religion possède un vrai petit côté libertin ! Que doivent penser tout ces visiteurs dans notre musé Palazo Pitti, mais surtout que doit penser notre grand Dieu ?


Le monde à bien changé mais lorsque j'observe Agathe et Lucie étudier notre tableau, je me dis qu'il reste encore des personnes intéressées, passionnées et studieuses envers notre chère et tendre Renaissance. Cela me fait un grand, un très grand plaisir!"


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article