Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Léa

 

Rencontrer un homme de la Renaissance, c'est possible. Ça m'est arrivé le jeudi 18 avril 2013. Pour cela, pas besoin de descendre en Enfer, de passer au Purgatoire ou de chercher le Paradis, il suffit de se rendre à Florence où le premier grand poète et écrivain, rédigeant ses œuvres en italien, contemple le monde qui défile sous ses yeux.


Dante


Sa vie commença en 1265. Dante était un homme politique soutenant le parti guelfe contre les gibelins (c'étaient deux factions militaires, politiques et culturelles d'Italie du XIII-XIVe siècle qui étaient rivales – les guelfes étaient eux-même divisés en deux camps, les Noirs et les Blancs dont Dante faisait parti) et sa vie fut étroitement liée à celle de sa ville natale, Florence. Marqué par le décès de celle qu'il aimait, Béatrice Portinari, il raconta leur rencontre dans la Vita Nuova ( œuvre écrite entre 1292 et 1293) qui est un ouvrage en prose et la première œuvre qu'il a composé. Devenu Prieur en 1300 (Haut magistrat de Florence), il décide avec les six autres Prieurs d'écarter les chefs des guelfes Noirs et Blancs du pouvoir pour diminuer la violence qu'avait fait naître leurs affrontements dans la ville. Quelques années plus tard, après de longs procès politiques, les Noirs, soutenus par le Pape Boniface VII, l'emportent et le poète est condamné à cause de (fausses) accusations de fraude, ce qui le mena à l'exil en 1304. Commence alors pour lui un périple à travers l'Italie durant lequel poésie lyrique et philosophie sont ces seuls mots d'ordre. Deux ans plus tard, il débute la rédaction de la Comedia sur laquelle il travaillera jusqu'à sa mort. En 1308, l'écrivain rédige en latin, le De Vulgari eloquentia où il y défend l'importance de la langue italienne dans la littérature. Convaincu que sa société contemporaine était dominée par le vice, l'inégalité, l'injustice et la corruption et poussé par son orgueil, il préfère rester loin de Florence et mourut à Ravenne en 1321.


Photos personnelles

Dante 2

 

Divine est sa comédie selon Boccace.

A travers les âges, son voyage demeure immortel,

Nébuleux est l'Enfer dont le froid atteint le Purgatoire,

Tout comme son pauvre cœur sacrifié sur l'autel,

Eblouissant, scintille tout son espoir.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article