Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Margaux

Frank Wedekind qui a écrit cette pièce en 1891 a selon moi utilisé une mise en scène particulière. Il a associé de la tragédie avec toujours de l'humour que les acteurs ont très bien su faire partager. Malgré les aléas de la vie, les angoisses de l'adolescence, le spectateur rit tout au long de la pièce. Cette pièce de théâtre est comme innocente, joyeuse, rieuse... 

 

Quelques exemples ...

 

 - Lorsqu'une des filles annonce qu'elle se fait battre par ses parents, les jeunes filles ne savent pas ce que c'est que d'être battu, alors elles posent de drôles de questions. 


eveilDuPrintemps-PhotoMarc-Vanappelghem3-3c434.jpg

Source 

 

Mais ensuite, Wendla, soucieuse, demande à un ami de la battre pour voir se que l'on ressent. Cette scène est très poignante et très marquante.

 

 - Lors de la mort de Moritz, le spectateur assiste à une magnifique scène. Des gouttes de pluies tombent, avec l'accompagnement d'une belle musique. Cet évènement tragique devient même agréable à regarder.


Commenter cet article