Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Nathan

 

 

Quand la montagne fermera les yeux, de peine, de sueur et de soleil cuisant, les graines rouges des grenades auront éclaté. Sur la route, ranimeras-tu donc tes épaules marbrées? La péniche a vacillé, le poète apparaît en ce monde ennuyé.

 

On ne sait pas si ça existe, les fleurs du mal.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Très beau !
Répondre
M

Superbe.
Répondre
P

fascinant et sublime...
Répondre
J

Bonne idée Nathan... et très bien réalisé !
Répondre
C

Joli !!
Répondre