Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Antoine

Au moment de l'assassinat du duc, lorenzo laisse le duc pour aller chercher sa tante. Une douce lumière rouge orangé s'installe, très intime, évoquant la sensualité, l'attente du duc, son impatience. Les lumières se concentrent et se reserrent petit à petit sur le lit, la salle est baignée par le noir le plus impénétrable. Le duc continue sa tirade, installé dans son lit. En bande son, un air dégagé et souple, envoutant, pourquoi pas un morceau de jazz ( pourquoi pas ). Le contraste lumière sur le lit / obscurité dans la salle augmente, devenant presque oppressant. On sent que quelque chose va arriver.

Soudain la lumière orangée s'éteint, obscurité angoissante et complète. Flash de lumière blanche éblouissant coup de tonnerre, Lorenzo est apparu auprès du duc comme par magie et le frappe de son poignard. Les projecteurs s'éteignent, de nouveau noir complet d'une seconde, puis... " C'est toi Renzo ? " . Nouvel explosion lumineuse, rouge sang cette fois, et Lorenzaccio frappe à nouveau. C'en est fini du duc.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> <br /> Je vois tout à fait la scène et ça rend super bien ! Surtout le Renzo qui apapraît comme par magie, fallait y penser ! ;)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> le morceau ne marche pas<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre