Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

LOGO-L-Ingenu-Le-Mag

 

 

 

Chers lecteurs nous avons l'honneur et l'immense joie de recevoir VOLTAIRE

Julie notre journaliste va interviewer Voltaire sur son œuvre L'ingénu.

 

 

Julie :Pouvez-vous nous résumer l'histoire de votre œuvre L'ingénu

 

 

Voltaire : Ce livre raconte l'arrivée d'un jeune huron en Basse-Bretagne qui voit la vie française d'une grande candeur, Il tombe amoureux de sa marraine malgré l'interdiction religieuse. Il se rend à Versailles pour recevoir le prix de ses services car il a combattu contre les Anglais attaquant sa région. Durant son voyage, il soupe avec des huguenots et arrivé à Versailles il se trouve enfermé au cachot car il est soupçonné d'espionner le roi Louis XIV. Sa maîtresse se rend elle-même à Versailles pour venir le délivrer mais celle-ci est devant un fait : elle doit accepter les bontés que veut Monsieur Saint-Pouange,  qui est le ministre du roi. N'ayant pas le choix elle accepte. Donc il est délivré ainsi que son compagnon de cachot. Quelques mois après, Mademoiselle de St-Yves meurt parce qu'elle est pleine de honte par rapport ce qu'elle a fait.

 

 

Julie : Qu'avez-vous voulu montrer en écrivant ce livre?

 

 

Voltaire : Ce livre est à la fois un apologue et un conte philosophique en opposition avec l'état de la nature. Dans ce livre, j'ai voulu montrer que certaines personnes sont confrontées à des difficultés dues aux pouvoirs religieux (comme avec des interdictions religieuses) et tyranniques du siècle mais aussi du roi.

Ce livre évoque aussi des thèmes en opposition, comme l'évocation d'un livre sensible, amoureux, avec l'évocation de l'histoire d'amour entre le huron et sa marraine mais aussi un thème dramatique avec la mort de Mademoiselle de Saint-Yves.

Et pour finir, ce livre évoque l'évolution de l'homme en rapport avec le développement du génie de L'ingénu tout le long du livre lorsqu'il se trouvait au cachot, il a beaucoup lu et a appris à comprendre l'homme et sait maintenant ce qui est « vrai ou faux ».

 

 

 

Julie : Comment-vous est venu l'idée d'un huron comme personnage principal?

 

 

Voltaire : J'ai choisi un huron comme personnage principal car c'est une personne « surhumaine », il dit tout ce qu'il pense tout haut, cela est assez étonnant et j'aime beaucoup ce culot.

Ensuite, c'est une personne qui vient un peu de nulle part et apprend que sa vraie famille est celle de Basse-Bretagne, il s'adapte facilement aux nouvelles situations.

Et pour finir c'est un jeune homme qui est plein de qualités malgré une éducation limitée qui fait référence au mythe du bon sauvage qu'il est et qu'il devient encore plus dans le reste de l'œuvre.

 

 

 

Julie : Pouvez- vous nous parler du conflit entre vous et Rousseau? Pourquoi est-il existant et depuis quand?

 

 

Voltaire : Cette histoire a commencé entre nous en 1755 lorsqu'il m'a offert son second discours sur l'origine de l'inégalité entre les hommes dans lequel il dit que l'état de nature est la meilleure façon de vivre et en retour je l'invite à venir chez moi sachant que sa santé est bien mauvaise et à venir « boire avec moi du lait de nos vaches ». Je prends de haut la manière de mon cadet et ainsi lui adresse  le Discours les sciences et les arts le raffinement aristocrate que lui même chérit tant. Dans celui-ci, je dénonce l'intolérance de Rousseau face à la religion catholique et je suis féroce et chicanier lorsque je le rencontre.

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                             Julie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 29/10/2010 18:00



Très intéressant.



Léa 27/10/2010 18:37



Aaaaah ! C'est ce que je suis en train de faire ! :O