Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Juliette V.


Poème de Danceny à propos de Cécile, adressé à Mme de Volanges.


 


De trois personnes les larmes ont coulé.


Votre chagrin, Madame, est justifié,


Et mon amour inconsolé.


Nous ne sommes point victimes


De ce secret non plus intime, 


Mais de sentiments incontrolés


Qui de votre fille se sont échappés


Et qui mon coeur ont manipulé.


Mon but n'était de vous offenser,


Et je n'attends pas que vous me blamiez,


Mais mes yeux humides sous cette plume 


Ne font que chanter les douloureuses écumes


Qui de mes larmes s'échappent.


La trahison qui vous frappe


N'en est point une.


Vous et votre fille, chacune,


Êtes témoins de ma sincérité


Si vous le voulez.


Un amour incontrolable 


M'a plongé dans des tourments lamentables.


Je vous dois vérité et excuses,


Mais en aucun cas je ne suis responsable.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article