Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Clément

Firmament

 

 

Bribes du passé, s'en allant aux vents mauvais,

Décimées par les bourrasques tourbillonnantes,

Je me reconnais aux temps des toiles ardentes ;

Je regrette le temps de l'enfance choyée.

 

Imaginez-vous un bref paradis perdu

Profondément enfoui dans le coeur de l'esprit ;

Ne demandant qu'à s'éveiller malgré les crues,

Crues d'une âme sensible et meurtrie par la vie.

 

Par ma vie, je souhaite qu'un jour tout s'illumine,

Et que l'Amour vienne m'enlever à la hune

Qui symbolise trop cette absence anodine.

 

Faite qu'un jour le destin paraisse clément.

Que mon coeur indistinct s'élève sur les dunes

Et scintille telle une nuit au firmament.

Commenter cet article

Adèle 26/05/2012 19:39


Joli !

Florence 26/05/2012 12:21


Il est bien ! :)