Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Lucie

 

 

Tout du long du spectacle l'acteur interprête plusieurs personnages, afin de rendre la chose plus accrocheuse et divertissante il change le ton de sa voix mais aussi sa hauteur. En effet, il peut passer bariton à soprano avec une justesse remarquable; de plus que dans le texte original de Rabelais il n'y avait pas de passage chanté. Il est également accompagné par les instrumentistes Benjamin Bédouin à la flûte et cornets et Miguel Henry à la luth et guitare. J'ai trouvé ces variations interessantes mais aussi surprenantes ; en effet Olivier Martin-Salvan a une certaine carrure et une voix grave alors on ne s' attend pas à ce qu'il monte autant dans les aigus. Ces changements sont très divertissants, notamment avec la scène des pleures et des rires. Il pleure la mort de sa femme d'une voix grave, triste mais subitement il se met à rire et chanter la naissance de son fils d'une voix aigue et joyeuse.

 

 

 Pantagruel-Martin-Salvan_image-gauche.jpg

                                                                                              Source

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article