Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Chiara,Deborah,Giulia

Charles Baudelaire :
La Destruction

Sans cesse à mes côtés s'agite le Démon;
 II nage autour de moi comme un air impalpable;
 Je l'avale et le sens qui brûle mon poumon
 Et l'emplit d'un désir éternel et coupable.

Parfois il prend, sachant mon grand amour de l'Art,
 La forme de la plus séduisante des femmes,
Et, sous de spécieux prétextes de cafard,
 Accoutume ma lèvre à des philtres infâmes.

II me conduit ainsi, loin du regard de Dieu,
Haletant et brisé de fatigue, au milieu
Des plaines de l'Ennui, profondes et désertes,

Et jette dans mes yeux pleins de confusion
Des vêtements souillés, des blessures ouvertes,
 Et l'appareil sanglant de la Destruction!

FULGURATION:

 -Le Démon nage autour de moi comme un air impalpable.

 -Je l'avale et le sens qui brûle mon poumon Et l'emplit d'un désir éternel et coupable. 

 -Mes yeux pleins de confusion

COMMENTAIRE:

La poésie présente un portrait complèt de l'esprit du poète, en fait tous ses poèmes ont pour thème des images de cadavres en décomposition, et les souffrances de la vie en général ..
Nous avons été impressionnées parce que, grâce à l'utilisation des comparaisons et métaphores,il exprime sa souffrance intérieure qui ne peut que s’exprimer qu’avec de la poésie.




Chiara,Deborah,Giulia
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

OK !


Répondre