Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Martha

 

 

 

 

      Je n'ai pas vraiment aimé cette représentation du Jeu de l'amour et du hasard.

      Premièrement il y à le contexte ; et le style Marivaux où l'on se doute déjà au bout de 10 minutes ce qui va suivre, ne me plait pas forcément. _Ca commence mal.

      Ensuite vient la mise en scène. Marivaux, étant un grand classique, demande beaucoup d'effort à mettre en place. Je ne nie pas le fait que derrière ces représentations se cache beaucoup de travail, mais je trouve que Philippe Calvario, le metteur en scène, y est allé trop dans l'extrême. En voulant faire le juste milieu entre classique et contemporain , il est tombé dans l'excès. Ou plutôt ses acteurs y sont tombés. Dans le rôle de Lisette, Anne Bouvier se mettait trop en valeur, écrasant à certains passages les autres comédiens. Elle surjouait, et y prenait plaisir. Mais ce plaisir s'adonnait à une mauvaise imitation de Louis de Funès à l'humour vulgaire et "gnangnan". Contrairement à Marie-Pierre Nouveau, incarnant Sylvia aux allures de pleurnicheuses, qui n'osait pas aller de l'avant, fermée dans son rôle et ne s'évadait pas.

      Je ne vais tout de même pas "cracher" sur ce spectacle. Le point positif, il faut dire ce qui est, a été la musique. Bercée par Je t'aime moi non plus de S.Gainsbourg est pour moi nager dans le bonheur. Encore si, les extraits que nous avons pu entendre, n'étaient pas pour rajouter encore un peu d'humour gras et lourd ainsi que du relachement à cette pièce et à son contenu.

 

Mais ce n'est rien que mon avis, et vu

les critiques que j'ai pu lire, je dois être

une des seules à le trouver si bas.

 

« Il semble que ce jeune metteur en scène ait trouvé chaussure à son pied. Marivaux, ça lui va comme un gant. C’est formidablement interprété par des acteurs à l’unisson, placé sous les mânes de Serge Gainsbourg dont on entend au loin quelques refrains fameux. » (France Culture)


« Un beau travail ! Une mise en scène inspirée de Philippe Calvario. » (La Terrasse)

« On rit, on est ému…Et l’on salue une distribution épatante dont les tempéraments s’accordent à l’unisson. Un régal. » (Les Sorties de Métro) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Florine 29/11/2010 07:04


Bonne critique, bien tournée et justifiée, on aurait presque envie de se ranger à ton avis ! Mais je resterai au mien ! ;)