Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Martha

 

 

 

Jeudi 28 Decembre 1536

 

 

Salviati n'est pas sérieux, à prôner haut et fort, que je serais sienne et que j'ai une belle jambe !! S'il continue ainsi, le peuple va finir par se faire de fausses idées. Grand dieu, j'ai honte. A bien réfléchir, si on m'en avait laissé le choix, j'aurais nettement préféré naître dans une famille modeste inconnue de tous plutôt que chez les Strozzi. Ma famille à un avantage, certes, je suis une privilégiée. Mais j'en ai assez de devoir faire attention à tout pour ne pas déshonorer cette famille. Assez de devoir bien me tenir, de devoir toujours être bien habillée, de faire attention à mes faits et gestes ! Je suis une fille, Pierre et Thomas ne se rendent pas compte qu'en moi rode aussi l'envie de plaire. Il faut dire ce qui est, Julien est un séducteur bien définit, et comme toutes les filles, je suis sous son charme. Enfin, seulement un peu, je crois. Mais de toute façon la question ne se pose pas car sous mon nom, je ne peux me donner à lui. Et je sais très bien que je ne peux pas lui faire confiance. Il est bien du genre à crier sur tous les toits ses nouvelles conquêtes. Le tout est de résister à ses avances. Il est constamment présent, il a même réussi à avoir mon numéro et m'envoie des sms si, ... nul ? c'est le mot oui, nul ! Tiens l'autre jour après m'avoir sifflé alors qu'on se croisait en ville, voilà ce qu'il m'a envoyé :


"Yep beauté, dsl pour tal' je voulais pas te blesser, juste te pecho. Si t'es open pas d'lézard, jme charge de toi. bsx jtm <3" 


Je me demande comment il fait pour ne pas avoir de tacts dans ses écrits. La dernière fois il m'a adressé un poème, avec un peu plus de style : il avait du se faire aider. Je suis vache ! Mais j'aimerais bien apprendre à le connaître un peu plus. Je suis sûre que malgré ses airs de Don Juan, dans le fond, c'est un homme chouette et gentil. J'ai un 6eme sens avec ces choses. Son problème est qu'il s'est créé une identité auprès de tout le monde. Alors, forcément, si un jour, en public, il venait à dire à une fille des courtoisies plus modestes sans son esprit pervers, tout le monde le regarderait et lui ferait consulter le médecin. C'est CA son problème, il a tellement surjoué, que s'il redevenait lui même, les gens le trouveraient faux. Il m'a donné rendez vous ce soir, pour, comme il le dit "une ballade dans le jardin de Boboli". J'espère qu'il ne se moque pas de moi, car j'ai décidé d'accepter. Je n'ai pas peur de lui, et de ses grands airs, il ne ferait pas de mal à une mouche et il ne pourra m'obliger à quoi que ce soit. Je sais que j'ai cette force pour remettre les gens en place. La seule chose délicate est qu'il ne faut en aucun cas que Pierre le sache, je le connais bien mon pierrot, jamais il ne comprendrait un tel acte.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article