Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Mélanie et Marlène

Le Loup et l'Agneau

 

 

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

 

Jean de La Fontaine

 

Le loue et l'a nid haut:

 

 

 

La raie zoo on du plus faux or est toux jour la met y heure :

Nous la long mon trait toux à leur.

Un a nid haut se dé altères ray

Dent le cou rang d'une on deux pur.

Un loue sûr vie un à j'un qui chère chez la vent tue re,

Et que la fin en sait lieues à tire haie.

« Qui te rang scie art dit de trou blé mont breux v'âge ?

Dix-sept anime mal plaind d'heure âge :

Tu soeur à chatte y est deux tas tes mères riz t'ai.

- Cire, raie pond l'a nid haut, queue veau treux mat geste taie

Noeud ceux mais te pas en colle aire ;

Met plus toque aile qu'on Cid ère

Que jeux meuh va des halte air ans

D'en le cour han,

Plu de vin pas eau de sous dell ;

Haie que part qu'on c'est quand, en haut qu'une face on,

Jeu noeud puit trou blé sabot ah sont.

- Tues-la t'roux bleu, re-prix sept baie te cru aile,

Ai-je ses queue deux mois tu m'ai dis lampe assez.

- Qu'au ment l'or ai-je fée scie genêt t'es pané ?

Re-prix l'a nid haut ; Jeu tête an corps mammaire

-Six euh nettoie, cède on que thon frais re.

-Je nan nez peau un. - Cède on qu'elle qu'un dés t'y ain :

Car voue nait part niais guerre,

Voue, veau berre jet hais vos ch'y un.

On meuh là d'y : île faux queue jeux me vent ange. »

L'a de sue, off on d'effort est

Le loue lampe porte et le mens-je,

Sang hôte re faux orme deux pro s'est.

 

Gens deux Là Fonte haine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article