Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par maëlle

Le poème que j'ai le plus apprécié de ce recueil est le poème page 50

 

 

en voici un extrait:      "Je partirai d'un bloc de terre, j'aurai

                              les mains sales ; mouillées, je me passerai un

                                       doigt sur la figure au pourtour des yeux

                                        inondables. (...)

Je partirai de l'homme et curieusement

                                           tous deviendra facile.

 

 

 

Parce que pour moi ce poème sonne un peu comme un appel à l'émancipation féminine. Comme si l'auteur, en faisant une énumération de situations , avait voulu nous faire comprendre toutes les épreuves. Mais que la pire de toute est celle d'étre avec un Homme. Et qu'une fois qu'on est débarrassé de celui-ci, toute mésaventure n'en sera pas une, car sans l'Homme tout est beaucoup plus facile pour une femme (d'après l'auteur).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fanny 21/12/2010 13:30


(d'après l'auteur).


Julie 21/12/2010 09:48



Maelle je suis tout à fait d'accord avec toi, super article;