Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Mathieu



Toscagne2.JPG



Il est un pays superbe, un pays de Toscagne, dit - on. Pays onirique, où le vent rencontre puissant les jaunes et ténébreux rayons du soleil amoureux. Là-bas, où les heures sont délices, mon anges, je t'invite. Oui,  je t’invite à l'infini sensation, au bonheur                    

silencieux !


Des marins gondoliers chantent les louanges d'une terre fertile, d'un paysage empli de fleurs où le bleu limpide des rivières reflète l'orient de tes yeux. Les verts pâturages, les vignes argentées se mélangent au ciel parfumé et les oiseaux roses planent au-dessus des amours   

voluptueux !


Oui, c'est là qu'il faut aller, ma muse ! Cette atmosphère de lavande, calme et profonde. Où les trésors du monde entier affluent comme dans la maison d'un homme laborieux. Mon esprit orphelin ne peut songer à plus merveilleux. Il y a même dit–on, une vache artiste fabriquant de l'or à l'ombre d'un curieux cyprès.


Respire cet air pur et nouveau. Singulier pays où l'échange est maître, étourdissant choc des cultures, ton corps rajeuni se libère, cette légèreté crée une symphonie mystérieuse.


Ô âme ambitieuse ! Là-bas, la chaleur s'évapore en une bise humide, quelques fois des gouttes rouges de vie retombent sur les visages radieux emplis d'allégresse.


Je crois, mon amour, partir vers l'impossible. Partir là bas, vers un au-delà, partir pour ne plus revenir. Mon âme dans tes yeux de feu, dans l'imaginaire, dans le rêve. Dans ce pays je te vois, je t'admire. Echange avec moi ce rêve ; cette soif d’inconnu. L'heure tourne en rond noir, horreur ! partons, quittons l'horrible pour le merveilleux.

 

Une délicieuse lumière perce les nuages telle ta langue languissante sur mon cœur. Oui ! Ce vent mystérieux, ces bois enchantés, ces prés nourriciers, c’est toi ! Cette fleur nue éclat d’écume, c’est toi ! Amour éternel, pays de mes rêves, je te rejoins !


Ô tableau !  Vivrons-nous jamais assez pour connaître ce pays ? Mes fantasmes sont tiens ! Je m'en vais !

 

 


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article