Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Martha

Seul sur scène, certes. Mais au pluriel.

Pourquoi ?

 

Wadji Mouawad, ici Harwan est en effet seul sur scène. Ce qui revoit au nom de son spectacle. Je pense qu'il y rajoute un S car en réalité il n'est pas seul mais trois en une Seule personne.

 

 

Nous avons pu observer   deux sortes d'ombres rétroprojectées.

 

  • Une faisant l'inverse de ce que fait Harwan sur scène (notamment quand, il s'habille, l'ombre se déshabille, ou quand il dort, l'ombre essaye de le réveiller)
  • Une autre tenant un couteau (tentant de le tuer) 

On a donc le vrai et 2 images ancrées en lui. Ce qui donne en tout 3 personnalités différentes, qui dans son vivant, ne se rencontrent pas.  Elles se retrouvent donc seules.

 

 

Quand il va voir son père dans le coma, il lui répète 3 fois "c'est Harwan", et montre un changement d'humeur.

  • Il parle de lui en tant qu'adulte
  • Parle de ses souvenirs en tant qu'enfant
  • Et lui parle d'on ne sait quoi en Libanais.

Quand il s'exprime, il est doux, mais s'énerve pour on ne sait qu'elle raison sur certains sujets. Il se retrouve  seul face à son père, et ce dernier est  seul dans son coma.

 

 

 

 

Après, la chute, on se rend compte que ce n'est pas son papa, mais lui même qui est en mort artificielle. C'est dans cette hypnose que ses trois personnalités se mélangent. On le voit faire l'inverse total de sa vie d'adulte, accompagné de son couteau, le spectacle deviens alors très visuel, alors qu'il reposait aussi au début, sur l'écoute.

 

 

Il laisse sa personne adulte en mémoire, peint son identité, sans oublier ses racines Libanaises.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sarah 17/01/2011 07:11



Whow génial Martha, tu vas au bout du raisonnement, franchement bravo! A côté je me sens minable avec mes 3 tout petits paragraphes pour expliquer le "s" à Seuls X'D ...



Florine 10/01/2011 21:58



J'avais aussi fait un lien avec le public, les hommes et les femmes en général. Ne sommes-nous pas seuls lorsque nous sommes devant un choix ? Un choix important pour ne pas dire décisif, comme
une orientation vers une carrière spéciale...



MLB 10/01/2011 19:30



Très intéressant.



Claire E 08/01/2011 14:13



Wouah rien à dire Martha, tu as fait une excellente interprétation de cette étrange pièce. Bravo !



Maëva 08/01/2011 14:09



J'avais même pas fit le rapprochement avec les trois fois où il dit son nom, et les trois représentations différentes de lui même ! Bien joué Mademoiselle !