Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Léna

 

« La neige trébuche.

Elle rentre dans les petits trous de ma peau

elle durcit dedans là où maman s'éloigne. »

 

J'interprète cet extrait du poème de Judith comme un enfermement qui s'effectue au fur et à mesure.

Judith, abandonnée par ses parents, ou du moins laissée dans ce "château" commence à ne plus faire confiance à ses parents, ou même aux adultes en général. On peut penser que c'est petit à petit qu'elle s'éloigne de ses souvenirs, de sa mère et qu'elle s'enferme avec cette image de la neige qui « rentre par les petits trous » de sa peau. Comme si Judith comblait le vide laissé par ses parents par de la neige qui durcit.

 

 

flocon-de-neige-thumb3606463

 

 

 

 

 

 

 

 

Flocon.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léna 22/01/2012 15:25


Contente de ne pas m'être trompée alors :) 

I.D. 16/01/2012 21:46


Oui, c'est bien cela !

MLB 16/01/2012 15:53


Très intéressant.