Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Quentin

Droleries insolentes

 

 

Mercredi dernier: un exercice des plus audacieux, écrire un début d'autobiographie . Vous êtes des écrivains !

Ce mercredi c'était quoi dans ma vie? Ma naissance en tant qu'écrivain? Je ne pense pas.

C'est vrai que je n'ai pas la bimbo attitude de Loana ni l'hypocrisie de  Michel Drucker.

Je suis surement  plus banal que Jordy et moin intéressant que le gros Cauet.

 

Préparez vous une cafetière

 

   J'habite à Plougastel, pas à Brest. Vers huit ans je commence un sport et commence à côtoyer des gens qui avaient au moins trois fois mon âge. Avec dix ans de recul j'étais vraiment chanceux. Vous savez, le petit qui arrive en premier et repart aprés les autres  ?  C'est encore moi aujourd'hui, seulement ils n'ont plus que deux fois mon age.

 

 

Les souvenirs sont complètement désordonnés

 

 

   Je me rappelle la maternelle et ces gens que je croise dans le bus le matin, des siestes en début d'aprés midi tellement enviées maintenant. De ce sermon de René G. ( tu mérites pas ta majuscule) mon maître d'école qui avait eu une longue discussion avec ma mére au sujet d'un incident. Moi et mon ami avions complétement détruit  deux ou trois seaux dans la cour. Je me rappelle le fou rire que nous avions cet aprés midi. Le maître n'avait pas daigné convoquer ses parents. Pourquoi? car mon ami était noir et que cet homme ne souhaitait pas étre catalogué comme raciste, a t-il déclaré à ma mère.

Ensuite, j'entre en Cp et s'ensuit un cycle plus que classique et loin de l'idylle scolaire. Les fréres de mes amis jouent déja les voyous, certains sont d'ailleurs restés bloqués dans leur délire immature et imaginaire. Il leur prend, aujourdhui, une facheuse tendance à être accompagné d'hommes en képis.

 

   En CE1, c'est une prof qui se charge de nous, enfin, une maitresse. Elle était grande, au moins 1métre 69. Elle était la bête noire des dislexiques et la "préférée" des élèves bien éduqués ( c'est dire le cliché qu'elle réprésente encore à mes yeux). Dés les premiers jours de classe elle faisait pleurer ma voisine qui sort d'ailleurs aujourdhui avec un homme à grosse berline.

 

   Un bilan très positif de l'éducation au Champ de Foire de Plougastel , école située en centre ville. Me and my crew on embeêtait les gens depuis la cour de l'établissement, surtout les vieilles personnes ." Mon ballon est sous la voiture madame " c'est alors qu'ils /elles se baissaient pour nous rendre notre bien, malheureusement invisible et juste sujet de notre blague. Pas de désillusion semi-poétique sur mon enfance, juste un regard permanent sur la cour de récréation située en façe mon arret de bus.

 

Parfois j'espère

avoir à me baisser pour ramasser le ballon  le paquet de clopes d'un gamin,

malencontreusement tombé sous cette voiture .

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article