Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Thibault


Première apparition : ce masque et ce squelette se tenant à quatres pattes devant nous. Il avance et mon sang se glace. Cette démarche effrayante donnant l'impression d'avoir devant soi un pantin aux allures bestiales, animé par un désespoir monstrueux. Je ne crois pas avoir déjà ressenti une frayeur comme ça dans une quelconque représentation. Mais ça ne m'a que plus réconforté dans l'idée que la pièce allait être magnifiquement belle.



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article