Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Margaux

 

Une des scènes très réussies du spectacle Les Bonnes de Jean Genet, mis en scène par Jacques Vincey, est l'instant où le décor se met à tourbillonner dans l'espace, les 3 personnages semblant être propulsés dans le temps.


Le décor est unique, insolite. Une structure en fer, des escaliers noirs et des fils de fers qui délimitent les différentes pièces de la maison. J'ai perçu ce décor comme quelque chose de froid, carré, sombre. Peut-être le metteur en scène a-t-il voulu transmettre une ambiance morbide car c'est une tragédie et Claire décède à la fin du spectacle. 


Ce décor était ambulant : le personnage muet le faisait tourner comme un manège lorsque l'on changeait de scène. 


Mon plus beau moment est alors celui-ci : la maîtresse se tient droite dans sa chambre, Solange descends les escaliers et Claire marche autour de la maison pour trouver un taxi pour madame, qui est impatiente de retrouver son mari libéré. Les deux bonnes essaient alors d'étirer le temps, et prient pour que leur plan réussisse (empoisonner leur maîtresse en lui servant le thé mortel) C'est alors que la structure se met à tourner, lentement puis de plus en plus vite. Et nous regardons les personnages tournoyer, comme dans un rêve. L'image que je garderai de cette scène est très belle. 

 

http://www.laparafe.fr/wp-content/uploads/2012/01/les_bonnes_784_anne_gayan.jpg

Commenter cet article