Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par anaëlle





Il neige encore sur mes joues,

alors que mes yeux ont gelé à trop regarder le gris du ciel.

Un matin embrumé par le brouillard de mes yeux.

Pourvu le printemps ! Qu'il fleurisse mes mains,

jusqu'au petit doigt jusqu'alors froid.





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

c'est moi qui vous remercie !
bien que...j'avoue ce n'était pas fait exprès l'hypallage...^^


Répondre
M

Superbe !
Magnifique hypallage au vers 2, comme si le tableau "bavait" sur le spectateur !
La construction un peu insolite de "pourvu" crée un joli effet poétique : comme une marque d'oralité qui rend encore plus comblante la métaphore filée à suivre.
Vous avez Anaelle un sens remarquable de l'image (rhétorique et visuelle).
Merci beaucoup !


Répondre