Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Joséphine

 

On ne nous dit jamais rien

 

Il aurait fallu savoir que c'était le dernier baiser

Mais on ne nous dit jamais rien

Comme pour le père Noël qui n'existe pas

Comme pour ce cancer qui ne guérit pas

Comme pour les poissons rouges qui meurent un jour

Le dernier baiser.

On ne l'aurait jamais terminé

On n'aurait pas pleuré en disant à une passante

C'est un connard

C'est un connard et je ne m'en doutais pas

C'était cette nuit la dernière

On la croyait comme les autres

Alors que nos baisers n'existent plus que dans le passé

On aurait plongé tellement profond dans ses yeux qu'on n'en serait jamais revenu

Du désir

Le désir de nos baisers

Vous auriez dû voir nos sourires

Cet arc-en-ciel au creux de nos bras

Plutôt que de passer votre temps à vous remettre en question

Et à pleurer comme un con en vous rendant compte

Que le dernier baiser

C'est l'autre qui l'a achevé.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J


Vraiment très beau :)



Répondre
J


Tant de compliments! Merci mais je suis très étonnée!



Répondre
S


Whow c'est vraiment super beau Joséphine ! Je le préfère même à celui de Leroy =3



Répondre
S


Trop géré ! :)



Répondre
M


C'est très beau : bravo Joséphine !



Répondre
J


Oh merci Fanny!T'inquiètes si j'y arrive tu dois très bien y arriver aussi! ;)



Répondre
F


Jtrouve ça super. J'suppose que c'est inventé de toute pièce par toi, et c'est touchant, j'aimerais bien réussir à faire ça !



Répondre