Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Estelle

 

Tous les matins, le réveil sonne. Agacement légers en comparaison à la fatigue. Car tous les soirs, un couché tard. dans le bus je ne vois rien, les yeux imbibés d'eau, le souffle coupé, le coeur prêt à se déchirer car j'ai couru pour atteindre l'arrêt. Le chauffeur fait sa remarque et le bus bascule par manque de concentration. Des corps suivent la trajectoire du mouvement et s'écrasent sur les vitres et les barres. Une jeunes filles pousse un cri car elle se voit s'engouffrer dans un petit garçon à la nuque brisée. Impossible, un tel sort n'est pas admissible pour un lundi matin ensoleillé. Je me réveille, il est 8h40. PLus que 6 min pour ne pas rater le bus. 

 


Commenter cet article