Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Léa

En imitant la syntaxe d'Anne Jullien dans son recueil Flottilles, j'ai écrit un petit poème.

 

chemin d'absence


sur la route qui me mène jusqu'aux montagnes de l'au delà

je poursuis les étoiles

et l'enchainement des nuits me semble éternel

comme si la terre cessait de tourner

et le monde

lui

s'endort

 

sous les giboulées de neige 

je marche sur ce sol

dont les fleurs ont disparu

j'entends les derniers oiseaux qui murmurent 

et je sens le froid la glace

l'eau qui s'écoule

le vent dans la plaine

et le cauchemar de toutes les nuits

s'engouffre dans mon silence


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article