Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Antoine

 

 

Allusion repérée au sommet du                 crâne

chauve chevelu - elle grandit, elle progresse - impression futile de 

fuite éperdue du  temps

Salamanougatatartebruléthymolassonormabutinés à gros tirant d'eau

sous les arches de sa  pensée.

 

La pluie rigole des promeneurs piégés pris des sentiers de belle taille

fil conducteur de poids lourds brisé par la bise byzantine

ici avant l'orage ils sont attendus

De près & De loin & même De peu

coulées de larmes dans les volcans éteints

il est seul debout

aux abords de la   fin boit le destin dans l'envers de nos peurs,

remuées par la profondeur du puits qui s'ouvre     le bout du bout

 

 

 

 

 

 

 

du bout.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


Merci :)



Répondre
M


" aux abords de la   fin boit le destin dans l'envers de nos peurs "


Ô la blue note ! C'est beau comme du Sony Rollins !



Répondre