Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix



Les lycéens d'i-voix ont souvent montré combien ils aiment les cadavres exquis, un jeu qui fut inventé par les surréalistes et qui à l'origine répondait à la définition suivante : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes.»

La première phrase qui résulta et qui donna le nom à ce jeu fut « Le cadavre - exquis - boira - le vin - nouveau. »

Le cadavre exquis est une technique d'écriture qui relève à la fois du hasard (on ne sait normalement ce qui a été écrit précédemment) et de la contrainte (la structure de la phrase peut être imposée).




http://www.monalyz.fr/resources/Cadavre+exquis.jpgCadavre Exquis
Adaptation graphique du principe
Oeuvre dessinée collectivement par les surréalistes

Yves Tanguy, Juan Miro, Max Morise, et Man Ray.
Source image



VOICI QUELQUES EXEMPLES DE CADAVRES EXQUIS
PROPOSES PAR LES LYCEENS D'I-VOIX...




"Ils regardent l'effort vendu à la rue
mais en general un grand soufffle

promet un visage blessé !"


(Nicolas à partir de Jean-Pierre Siméon)





  A 39 ans, Walt Whitman se déguise en héros au bricomarché de Plouhinec .

(Sophie à partir de Charles Pennequin)





 Je ne franchirai pas le cerceau d'ombre
            Grise et sombre
                   Bruine de mort

(Cécile à partir de Mérédith Le Dez)




La sauvagerie des anges
trouble ma raison.

(Lucie à partir de Renaud Ego)






Il marche longtemps contre un poème, il est contre le bonheur.

Elle, ses larmes coulèrent comme de l'eau courante.

Elle, longtemps elle pleure.

Il dit que c'est aujourd'hui la saison de sourire.

Souriante,

elle ne dit plus rien.


(Barbara à partir d'Albane Gellé)


 

 



 

 

Mon pain quotidien rond comme quelques vers,

où je verrais battre le coeur du regard du monde.



(Mathilde à partir de Gérard Le Gouic)





 

Ca va quand on me demande moi je dis bien arrive un air de mémoire longue ma tête est bien vide les pompes pleines de gravier m'excuse à peine peignée les yeux tout sales et les doigts froids ce matin j'ai.



Le VeNt profond regarde le TeMpS douloureux se perdre dans l'EtErNeL.

(Morgane à partir de Denis Rigal)





Un après-midi  livide , Ce qu'ils partagent , concentré à l'extrême , Dans la boîte en carton  de paille informe . "

(Méline à partir de Sylvie Germain)





La langue glisse dévastée par un mot

(Marine à partir de Renaud Ego)




L'homme
Il invente son île
un oiseau vif parfois plonge
autre vie autre mort
d'où tombent les aiguilles
écris, toi, dit-il.

(Denis Rigal par Denis)




http://www.wisibility.com/wisi/images/2009/avril/cadavre-exquis.jpg"Battle graphique"


EN GUISE DE PROLONGEMENT


Le site "Rue des Promenades nous a adressé un aimable courrier : il y invite chacun à participer à un jeu de cadavre exquis qu'il met en place chaque semaine via internet.

Extrait :

Toutes les semaines, nous vous proposons un cadavre exquis. Jouer au cadavre exquis, c’est pas compliqué. Dans la variante de Rue des Promenades, on débute par une citation. Elle reste visible tout au long du jeu. Vous voyez les derniers mots écrits par le joueur précédent. Et vous continuez le texte, en toute liberté (vous disposez pour cela de 100 caractères).



« Puis il gagna la salle de bain et brancha son rasoir électrique. » (Ed Mac Bain)

À vous de jouer !

...................................................................................



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article