Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Jeanne

  

Poème en prose réalisé à partir d'une photo adressée via Twitter par Valério.

 

valerio2

 

Au coucher du soleil il y a l'ombre, souriante et rose, du spectre vivant.

 

Il y a eu une nuit l'extrême clarté du brouillard.

Il y a eu la crédulité des chaînes libres et sauvages.

Il y a eu dans le vide l'envol des plumes vertes.

 

Il y a eu une nuit la cécité saisissante de l'éblouissement.

 

Il y a une brûlure glacée, qui survole de la dentelle obscure.

Il y a des rayons aiguisés qui transpercent le ciel de plaies blanches.

Il y a un organe asséché, apeuré des couleurs chatoyantes.

Il y a de la poussière blanche qui scintille sur des aspérités noirâtres.

 

Il y aura un jour l'insolente rondeur de l'astre

qui resplendira.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article