Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

i-voix Célébrations

 

"Les voix instructives exilées ... - Adagio ! - Ah ! l'égoïsme infini de l'adolescence, l'optimisme studieux : que le monde était plein de fleurs cet été !"

 

(Arthur Rimbaud)

 

Les lycéens d'i-voix ont écrit tout au long de l'année des hommages sous forme de "célébrations", "définitions", évocations" ... : saurez-vous reconnaître les auteurs qui en sont les destinataires, les écrivains auxquels ils expriment ainsi affection, admiration, reconnaissance ?

 

Puisse ce florilège à son tour rendre hommage aux auteurs de ces "célébrations" ...

 

 


 

  Parfois, nous prenons notre envol grâce à la plume de l'auteur.

 

Méghane

 


_

 

Trop de monde ?

Trop de visages ?

Trop d'hommes ?

Trop de trop ? Sûrement.

Mais il n'y a jamais trop de poésie.

  ...... ....... l'a compris.

 


Jeanne

 


 

La poésie d’.... ......., c'est l’expression des sentiments refoulés et  inavouables, c'est aussi le monde oublié qui refait surface.

 

Anne-Gabrielle

 


 

 

 

http://static.freepik.com/photos-libre/homme-de-l&-39;ombre-dans-la-nuit_210147.jpg

source de l'image

 

A l'homme qui écrivait des messages 

parmi l'agitation des silhouettes entre la ville et le ciel.

 

Chaque partie de ce vers est issue de son recueil Trop de monde.   

 

Si j'ai choisi de mettre "parmi l'agitation des silouettes" c'est parce que cette expression me rappelle le titre de son oeuvre, et donc, de cette manière, je rends également hommage au recueil entier qui m'a beaucoup impressionnée par son originalité.

 

De plus, les "messages" renvoient aux images que j'ai pu imaginer en lisant ces poèmes. La graphie, les caractères utilisés ainsi que l'emplacement des lettres dans l'espace (des pages) rendent le livre très "visuel" mais le contenu des poèmes est lui même très illustré grâce à l'écriture convaincante et sensible.

 

"Entre la ville et le ciel'' évoque les "époques" (chimériques) que j'ai traversé au fil des pages. Durant la lecture, j'avais la sensation que les différents temps ( le passé, le présent et parfois le futur) se mêlaient, un peu comme un rêve ou un souvenir : l'esprit suit une pensée puis au fur et à mesure, l'instant présent et le futur proche se mélangent au songe imaginé. J'entrevoyais des bribes de souvenirs intemporels, des images actuelles (en particulier tout ce qui concerne la ville, la société et les transports urbains) mais aussi des idées qui prenaient forme petit à petit.

 

Bien sur ''à l'homme qui écrivaitreprésente le poète que je célèbre le plus modestement par cet article que je lui dédie.

 

J'ai voulu rendre hommage à ..... ....... à travers ce vers qui, selon mes interprétations, résume ce que j'ai aimé dans ces poèmes.

 

Léa

 

 


 

La poésie de ........ ......... c'est beaucoup de choses... Des sentiments personnels, mais également des ouvertures sur le monde...

 

 Un journal télévisé et intime àdladfois. Des dates et des lieux. Des "Je" et des "Tu". Des sensations. Et des sensations. "C'est de l'or en poudre." Ce sont "des désirs multicolores".

 

Morgane

 


 

 

Poèmes humanistes, libres et engagés

Au souffle de révolte et de passion

Ecrits au mois d'Auguste, coeur de l'été

Pour donner au monde de la compassion.

 

1962649145_1.jpg

Source

 

Juliette H

 


 

L'homme qui écrit

 

L'homme qui définit

 

L'homme qui raconte

 

L'homme original

 

L'homme inspiré

 

L'homme poète

 

 

  Candice

 


 

Il y a l'envie d'"envol" qui est récurrente dans ce recueil. Sans cesse l'auteur nous parle d'"oiseaux", de "nuages" ou encore d'ailes transparentes. Peut-être que la poésie est comme une envolée d'oiseaux, une élévation vers le ciel. Elle peut également signifier que la poésie est une libération de l'esprit. On y parle également du papillon et du cocon, ce qui peut faire croire que l'écriture poétique se travaille et se garde au chaud pour que la découverte de celle-ci soit encore plus belle et magnifique, la poésie c'est une éclosion sublime et extraordinaire. 

 

http://www.fogoff.fr/wp-content/uploads/2011/10/papillon31.jpg

Source

 

Bénédicte

 

 


 

 

 

Un recueil riche qui mêle avec simplicité et délicatesse, souvenirs, songes et aventures en pleine nature où le temps ne s'écoule plus. #mfc 

 

 

Léa

 


 

http://img.over-blog.com/500x387/2/25/27/63/Morgane-G/KSF-copie-1.jpg

 

Morgane

 

 


 

Tu te souviens

de cet amour d'été

les mêmes vagues

le même sable

et puis ce lieu si amoureusement détestable

ce vacarme sans aucun bruit

cet été hivernal

 

 

  Elisa 

 

 


 

La poésie de ....... ......... ?

 

 

C'est un saisissement continu,

un coeur qui palpite,

des sens qui chavirent,

 

http://arbrealettres.files.wordpress.com/2010/08/buee.jpg?w=690&h=375

Une neige et des baisers exacts      

 

 

et des soupirs silencieux.

 

Jeanne

 


 

Ce recueil est une vague de sentiments, dans nos corps encrassés d'étincelles en sursis.

 

Nina

 


 

 

La poésie de ........ ........., c'est à la fois l'intime et le public, la douceur et la brutalité, le souvenir et l'oubli, le rejet et l'acceptation. C'est un peu comme si chaque chose sur Terre allait par paires, comme si chaque seconde de notre existence était liée au destin de l'humanité autant qu'à notre propre vie.

 

........ ......... réunit avec simplicité, le mortel, la vie d'un individu et l'immortel, l'Histoire du monde qui ne cesse de s'écrire. Son écriture me paraît très juste, très réaliste et elle frappe là où certains n'osent s'aventurer. Comment relier les rêves, les émotions, les sentiments personnels et le monde, toujours en mouvement ?

 

Il suffit, d'après le recueil Et dessous le sang bouscule, d'écrire simplement, en parallèle, ces deux belles et cruelles histoires qui se croisent, s'éloignent mais finissent toujours par se retrouver.

 

Et moi aussi, en tant que lectrice, je me suis sentie proche de ces poèmes. J'imaginais le poète, voyageant d'un endroit à un autre, écrire quelques phrases sur sa petite existence. Et je voyais aussi, l'année suivante, l'homme qui regarde le temps s'écouler et l'Histoire s'écrire encore, toujours. Je l'observais lire le journal et découvrir les nouvelles amusantes, banales, tristes, cruelles... Alors, après avoir terminé, il prenait sa plume et commençait à rédiger un petit poème où derrière l'objectivité apparente, se cachait des sentiments exprimés malgré tout.

 

Sa poésie concerne tout le monde que ça soit dans ses poèmes plus « intimes », sur les évènements de sa vie d'individu, ou bien dans ses poèmes concernant les Hommes. Et même si nos vies ne sont pas toujours bousculées par les troubles planétaires, chacun se retrouve concerné, d'une manière ou d'une autre par la vie de l'humanité qui est le reflet de chacune de nos existences.

 

A mes yeux, sa poésie est très "actuelle", elle renvoie l'image de ce monde déchiré, connecté aux quatre coins de la terre où des hommes, des individus mènent des vies qui sont à la fois toutes différentes et toutes identiques.

 

 

 

Léa

 


-

 

il y a des textes qui nous marquent à jamais

 

qu'est-ce que tu fais ?

 

tu es sûrement l'auteur

 

tu es l'auteur

 

plus ou moins l'auteur

 

pas du tout l'auteur

 

Uriell

 


 

L'homme qui parle des hommes


entre dans la foule et observe


là un homme qui sanglote


là une femme qui s'efface


là un homme qui rêve


là une femme qui aussi


parle des hommes


pas le même discours


elle parle seule et lui


écrit puis parlent ensemble


 


il écrivait la foule et elle le lit 


trop de monde autour


c'est maintenant lui l'homme


sur lequel la foule écrit


il est l'homme poète


il est l'homme créatif


il est l'homme à la plume


mais cet homme qui est-il ?

 

Juliette V

 

 



... une manifestion d'éclats de poussières et d'orages verdâtres dénonçant les efforts surhumains des bleus de travail.

 

Lucie

 


 

tu es impressionnée et

 tu ne cesses de relire

sans cesse

ces passages qui t'ont tant marquée

 

... je me laisse entraîner par cette ambiance mystérieuse cette écriture légère sensuelle délicate et à la fois très grave j'ai été capturée par ces mots imprimés comme arrachée de mes terres pour atteindre d'autres sommets je ressens cette joie cette tristesse je remercie je ne sais pas pourquoi mais ce mot "merci" veille sur mon silence je vois les jours défiler je préfère rêver et m'enfermer dans cet immense espace infini qui nous mène loin très loin au-delà de tout de toi de moi de nous

 

... nous nous envolons vers ce monde profond où la réalité nous engouffre dans son absurdité belle sombre éphémère phénomène rare splendide riche en émotions voilées par ce ciel éternel

 

Léa

 

 


 

La poésie de ......, c'est d'abord des mots "qui sonnent" placés les uns après les autres.

La poésie de ......, c'est aussi des images, des métaphores.

La poésie de ......,, c'est des symboles concrets mélangés à des images-inaires.

La poésie de ......,, c'est une poésie où le silence a sa place.

La poésie de ......,, c'est un désordrde organisé.

La poésie de ......,, c'est des souvenirs qui remontent.

La poésie de ......, c'est enfin une poésie qui se lit aussi bien à l'endroit srevne'l à'uq.

 

Mathilde

 

 


Si je pouvais renommer La huche à pain, d'..... ......., je l'appellerais

 

" Poé-cycle "

 

..... ....... redonne vie à des objets en faisant d'eux de véritables poèmes, leur donnant une valeur artistique. Des objets qui nous paraissent des plus simples deviennent des oeuvres poétiques, comme une seconde vie, une seconde chance après leur usage. Comme un recyclage.

images.jpg

 

Juliette V

 


 

 

... Alors, pour qu'aucune perle transparente ne tombe, pour que la phrase cesse de transformer les draps blancs en une mer bleue, la rose trémière promet. Elle promet qu'un jour, tout refleurira à nouveau. La phrase, tenant cette promesse dans le creux de son coeur et de sa main, sourit. Un courant d'air passe à travers la fenêtre entrouverte. La phrase frissonne, se lève, et clot ce carré transparent : ce n'était que le vent, qui, de sa force légère, faisait chanter les roses trémières.

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0c/Fleur_%C3%A9panouie_de_rose_tr%C3%A9mi%C3%A8re_%2812%29.JPG

Une rose trémière

 

Jeanne

 


 

 

 

Un homme + Une action

+ 

Un homme + Une action

+

Un homme + Une action

 +

Un hommeUne action

 + 

(...)

=

Trop de Monde


Morgane

 


 

 

Paris, c'est de cet endroit que ma lettre était timbrée,

Habile, il me l'avait envoyé avant de s'envoler pour Athènes.

Il savait que je souhaitais voyager, toutefois, je n'ai jamais pu quitter le Valloire.

Lui, il était parti loin.

Il avait tout fait pour repousser ses frontières

Pour lui, il n'y avait que joie, découvertes et émerveillement,

Pour moi, il ne restait que les regrets, les larmes et abattement,

Et comme seule consolation, je recevais ses cartes postales

 

Le monde semblait si grand, si vaste, si intéressant, dans ses récits pourtant

Obscures restaient mes connaissances,

Nous parlions des heures de ses villes

Géantes comme Megalopoli,

Capables de réunir plusieurs petites bourgades telles que Kardamily

Hébété, je l'écoutais en silence,

Amoureux de ces noms enchanteurs comme Tripoli, Kalamata ou Vathia.

Moi qui rêvais d'aventures, même Montpellier ou Villevieille m'étaient interdites alors, la nuit, je

Partais loin grâce à une arme absolue, l'imaginaire.

 

 

http://www.painting-palace.com/files/177/17630_Waiting_By_The_Window_f.jpg

source de l'image

 

Léa

 

 


L'une des meilleures "phrases"

que n'importe qui

devrait prendre en compte

et méditer

 

 

la voici

 

 

elle arrive

attention

 

 

                                         souvent je perds mon temps au lieu

                                         de lire de la poésie

 

 

 

Prenez-en de la graine.

10780968-parkhill-canada--4-mai-2006-un-agriculteur-canadie.jpg

source

 

Morgane

 


 

i-voix Célébrations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

microneedle skin roller reviews 26/05/2014 13:45

Good to know that “i-voice” is planning to feature a special article as a tribute to the authors in France. I would say this is a very good decision by you people. Thanks for sharing this news. Keep up the great job.