Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Ophélie

Der Abend schleiert Flur und Hain

In traulich holde Dämm'rung ein;
Hell flimmt, wo goldne Wölkchen ziehn,
Der Stern der Liebeskönigin.

 

Die Wogenflut hallt Schlummerklang,
Die Bäume lispeln Abendsang;
Der Wiese Gras umgaukelt lind
Mit Sylphenkuß der Frühlingswind.

 

Der Geist der Liebe wirkt und webt,
Wo nur ein Puls der Schöpfung bebt;
Im Strom, wo Wog' in Woge fließt,
Im Hain, wo Blatt an Blatt sich schließt.
 

O Geist der Liebe! führe du

Dem Jüngling die Erkor'ne zu!
Ein süßer Blick der Trauten hellt
Mit Himmelsglanz die Erdenwelt!

franz_peter_schubert.jpg Franz Peter Schubert est un compositeur autrichien né en 1797 et mort en 1828 à Vienne. Mort à seulement 31 ans, on peut quand même lui attribuer près de 1000 compositions achevées.

Dans le roman, Geist der Liebe, de ce même compositeur est une des chansons que le père adoptif de Magnus avait l'habitude de chanter à Théa, sa mère. Mais c'est également, et surtout grâce à cette chanson que Magnus va reconnaitre ce père adoptif avec qui il a vécu quelques années. Ce soir d'été marquera à jamais Magnus, profondément troublé par cette rencontre alors qu'il pensait son père mort depuis plus de 30 ans.

Geist de Liebe était un chant utilisé pas les SS, c'est donc là que Clemens Dunkeltal l'a appris, il parle de l'amour de la patrie.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article