Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Margaux

La vengeance rouge.

  L’élément qui m’a le plus marqué dans la pièce de Wajdi Mouawad est un des gestes d’Electre : se plaçant au milieu du plateau, nous dévisageant, Electre est envahie d’une fureur inouïe envers sa mère Clytemnestre et son amant Egiste, ceux qui l’ont arraché du bonheur en tuant son honorable père Agamemnon. C’est alors qu’elle sort de ses haillons un rouge à lèvres et d’un geste brusque, se peinture le visage d'un rouge pourpre.

  Je trouve que cette scène est très belle car elle symbolise le désir de vengeance qui grandit en elle, qui s’étale progressivement sur son visage. Le rouge nous laisse imaginer le sentiment de colère et le désespoir d’Electre, comme si cet acte exprimait  son chaos intérieur. Il ramène à la couleur du sang, et symbolise la tentation démesurée de mort envers Clytemnestre et Egiste.  C’est également à ce moment que la comédienne à une présence incroyable : elle ne bouge pratiquement pas, juste ce geste lent et déterminé, et pourtant elle nous emporte loin et nous émeut. C’est pour moi un passage magique de la pièce.

 

 

                            Femme rouge

                                                                                    Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Florence 14/10/2011 22:54



J'ai pensé à des peintures de guerre ^^ Très bon article ! :)