Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Julien - Hadrien - Maxime

Laide Coque

 

Deux dindons dormaient en deuil; une dinde se dodelina,

Là algue lue revola mérite.

Lyriquement entre nos coraux le commandant se mangea.

La porte qui spectacle crête au gent accourut;

Et sa gloire pleura ses amours,

Il a glissé son mec, matait l'heure et ses glands.

Et, le ventre enflé de vent,

S'équipait d'une exclusive exaspération.

Ire inutile. Le winner sur cimes d'if

Sarah pêchait, échancrait sa guitare.

Un vécu entoila sa volière :

Toussette orgue œil pet riz saoul longue le dû veau tour.

Des femmes il eut foule en car.

 

La fortune fantasme à faire de ces farces;

Tout gagnant grandiloquent sous la guillotine gémit.

 

Contraintes utilisées:

 

☻Tautogramme (V. 1, 8, 14, 15)

☻Anagramme (V. 2)

☻S+7 (V. 3, 11)

☻Permutations (V. 4, 5, 13)

☻Mot-tordu (V. 6, 10)

☻Monovocalisme (V. 7)

☻Assonance (V. 9)

☻Homophonie (V. 12)

 

 

LA FABLE DE LA FONTAINE - LES DEUX COQS

Commenter cet article

Julien 13/06/2012 09:03


Eh oui, c'est vraiment pas mal... et ça me fait marrer ! x)

Hadrien 12/06/2012 11:10


;)