Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Nolwenn - Marine

Les deux coqs                                                                         

 

Deux coqs vivaient en paix: une Poule survînt,               

et voilà la guerre allumée.

amour, tu perdis Troie; et c'est de toi que vint

Cette querelle envenimée

Où du sang des dieux même on vit le Xanthe teint.

Longtemps entre nos coqs le combat se maintint.

le bruit s'en répandit par tout le voisinage.

La gent qui porte crête au spectacle accourut;

Plus d'une Hélène au beau plumage

Fut le prix du vainqueur ;le vaincu disparut.

Il alla se cacher au fond de sa retraite,

Pleura sa gloire et ses amours,

Ses amours qu'un rival, tout fier de sa défaite,

Possédait à ses yeux. Il voyait tous les jours

Cet objet ralllumer sa haine et son courage;

                  [...]

                     LA FONTAINE (1678)link

 

 

Deux dindons

 

Deux dindons disaient en début:  une Dinde déboula,  

Ah voilà un combat appraît.

Ame our tu perds dit trois; essaie deux toits queue vingt

Cette queue environnée  

Ou du souk du doudou même vous vîmes où Saloum tourne.

Avant dans l'art malabar l'amarra. 

Le voisinage s'en répandit tout par le bruit

La cour qui se coltine crête au spectacle accourut; 

Plus nude Lehene aube au mal puge

Flûte le plis du baigneur; du pain perdu turlututut .

Île à là ceux cache haie eau font deux ça retraite,

Pleuvina sa glotte et ses amphigouriques, 

Ses liens qu'un ennemi, tout fier de son insuccés 

Possédait par ses pattes. Il percevait tous les pièges

Sept aube j'ai ràle hûmer ça hénée ou son cou rage ; 

                 [...]          

 

Contraintes utilisées:

   °Tautogramme en D

   °Lipogramme en E

   °Homophonie

   °S+7, V+7

   °Assonance

   °Monovoalisme

   °Permutation

   °Alitération 

   °Anagramme

   °Mot tordu

   °Homophonie

   °S+7

   °Lipogramme sans A 

   °Tautogramme en P 

   °Homophonie                                                                                                                              

Commenter cet article