Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pauline et Chloé

Le Chat, la Belette et le petit Lapin de Jean de la Fontaine 


Du palais d'un jeune Lapin
Dame Belette un beau matin
S'empara ; c'est une rusée.
Le Maître étant absent, ce lui fut chose aisée.
Elle porta chez lui ses pénates un jour
Qu'il était allé faire à l'Aurore sa cour,
Parmi le thym et la rosée.
Après qu'il eut brouté, trotté, fait tous ses tours,
Janot Lapin retourne aux souterrains séjours.
La Belette avait mis le nez à la fenêtre.
O Dieux hospitaliers, que vois-je ici paraître ?
Dit l'animal chassé du paternel logis :
O là, Madame la Belette,
Que l'on déloge sans trompette,
Ou je vais avertir tous les rats du pays.
La Dame au nez pointu répondit que la terre
Etait au premier occupant.
C'était un beau sujet de guerre
Qu'un logis où lui-même il n'entrait qu'en rampant.
Et quand ce serait un Royaume
Je voudrais bien savoir, dit-elle, quelle loi
En a pour toujours fait l'octroi
A Jean fils ou neveu de Pierre ou de Guillaume,
Plutôt qu'à Paul, plutôt qu'à moi.
Jean Lapin allégua la coutume et l'usage.
Ce sont, dit-il, leurs lois qui m'ont de ce logis
Rendu maître et seigneur, et qui de père en fils,
L'ont de Pierre à Simon, puis à moi Jean, transmis.
Le premier occupant est-ce une loi plus sage ?
- Or bien sans crier davantage,
Rapportons-nous, dit-elle, à Raminagrobis.
C'était un chat vivant comme un dévot ermite,
Un chat faisant la chattemite,
Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras,
Arbitre expert sur tous les cas.
Jean Lapin pour juge l'agrée.
Les voilà tous deux arrivés
Devant sa majesté fourrée.
Grippeminaud leur dit : Mes enfants, approchez,
Approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause.
L'un et l'autre approcha ne craignant nulle chose.
Aussitôt qu'à portée il vit les contestants,
Grippeminaud le bon apôtre
Jetant des deux côtés la griffe en même temps,
Mit les plaideurs d'accord en croquant l'un et l'autre.
Ceci ressemble fort aux débats qu'ont parfois
Les petits souverains se rapportants aux Rois.

 

 

 

Le Chat-tigre, la Berge et le pharmaceutique Larsin

 

Du palette nu jaune latin

Dam bâteau nu bête patin

Dérobe; c'est une rusée.

Le Chef fut éloigné, ce lui fut chose souple.

Elle port à chez l'huit c'est paix nattes Ain joue Rrrrh

Qu'il haie tait halé fer à l'au rot re sa court,

Parmi le tierce et la rôtie.

Après qu'il eu butiné,trucidé,faufiler tous ses toux,

Aux souterrains séjours retourne Janot Lapin.

Le nez à la fenêtre la Belette avait mis.

O Dieux hospitalier, quel forme observé-je ?

Communique la bestiole déloger du logis protecteur:

Hé ho, gente demoiselle Belette,

Que l'on déloge en vitesse,

Je vais avertir le pays ou tous les rats .

La terre répondit que la dame au nez pointu

Puis au premier présent.

Portait un petit point de poigne

Qu'un rôti où lui m'aime, il mangeait qu'un enfant.

Et quand grondit un Roi Gnome

Je coudrais bien avoir, dentelle, quelle oie

Ne à pourpre tout jours tait l'troc d'oie

A Jean Finish ou nihilisme de Pierre, ou de Guillaume,

Populairement qu'à Paul, populairement qu'à Moïse.

Jean Lapin allégua la tradition et l'habitude.

Cela sont, assure t-il, à eux les clauses qui gardent cette maison

Rendre chef et être, et de père en bébé,

Renferme de Ellen en Eden, et en je, cède.

Le préraphaélite odoriférant est-ce une longue-vue plus salin ?

Orang-Outan bienheureux sans croquer en deçà, 

Un chat chattoyant chantant la chattemite,

Un saint charmeur de chat, bien charnu, ample et gras.

Art Bitre ex-paire surtout les cas.

j'en lape un poux re jus je la grais,

Hé c'est eux deux enfin rendu

Pour son Roi fourrée

Grippeminaud leur dira : mes personnes, approchez,

Approchez, je serais sourd, les quarantes périodes précédentes en seront son origine

L'un et l'aube reprocha ne crevant nulle port

Aussi vite qu'à pelée il vive les consternant.

Grippeminaud le galant garçon

Gaspille des deux grandes griffes

Ceux-ci re sans bleu fore eau des bas con pars foi,

Lait peu ti sous veut reins se rat port tant eau Roux oie

Les pharmaceutiques spasmes se rassénérant aux Rondeaux.

 

Chloé et Pauline

 

iz4vhiuo.jpg

lien image

 

Contraintes utilisées

 


Commenter cet article