Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Lisa

Bandeau Gargantua Magazine
 
Par la force des dieux. 

chateau-detruit.png 

 

Un homme détruit un château à l’aide de sa seule force

 et d’un arbre gigantesque en guise d’arme.

 

Dans la journée de samedi une chose incroyable se produisit. Le château du Gué de Véde fut entièrement détruit, plus un mur n’est debout et âme qui vive n’était point présente, uniquement quelques paysans étaient là pour admirer ce que seuls les dieux pouvaient avoir fait .

Apres une enquête approfondie on put prouver que les dieux n’y étaient pour rien et que ce n’était autre que Le grand et prodigieux Gargantua fils de Grandgousier et de Gargamelle qui était l’auteur de cette destruction. Né d’une bien drôle de façon, par l’oreille de sa mère qui avait trop mangé de tripes et doté d’une intelligence telle que personne ne savait plus de la moitié de ce qu’il savait et d’une force égale à celle des dieux !

Gargantua était revenu de Paris pour aider son père à lutter contre Picrocole qui voulait lui voler ses terres et piller ses richesses, accompagné de ses amis et de ses tuteurs.

Étant presque arrivé il trouva un arbre qui était à son goût et jouerait le rôle de bourdon et de lance à merveille . Il le prit donc. Quelques temps plus tard, un  château, celui du Gué de Véde (qui luttait aux côtés de Picrocole) apparut et à ce moment là, la  jument de Gargantua noya tous les gens se trouvant autour du château en urinant.

En se rapprochant du château, Gargantua demanda s'il restait des gens. C’est alors que des « mouches » pour Gargantua - et qui n’étaient autres que des boulets de canon que lui envoyaient les gens du Gué de Vède ainsi que lui signala son ami Pornocrates - l’attaquèrent . Gargantua leva donc son grand arbre et il cogna sur le château a plusieurs reprises jusqu’à ce que celui-ci s’écroule tel un château de cartes tant la force de Gargantua était gigantesque .

Et c’est ainsi que le château du Gué de véde ne fut plus que ruines à tel point qu’on ne peut dire ce qui s’élevait là avant, et cela non point par la force des Dieux mais par celle du Grand Gargantua.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article