Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Florence

 

 

« L'imaginaire est l'amant nocturne de la réalité. » (p251)

 

 

« Lait noir de l'aube

Nous creusons une tombe dans les airs » (p144)

 

 

« Et toi, ma mère ma brûlée ma brûlure, m'entends-tu? » (p242)

 

 

 

« Qu'est-elle devenue? Est-elle restée à Comala? » (p152)

 

 

« Mes pieds, il est fatigué, mais mon âme elle est reposée. » (p129)

 

http://lavissauve3.blogs.nouvelobs.com/media/01/00/508820978.jpgSource

Commenter cet article

Julie 03/06/2012 19:03

J'aime beaucoup :)