Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Réjane

Auteur : Raharimanana


Titre : Des ruines


Edition : Vents d'ailleurs


Année : 2012

 

Thèmes principaux :


Ils sont évoqués dans le dos du recueil, celui ci parle des ruines, de l'esclavage, la dictature, la mondialisation mais à l'intérieur du recueil cela peut aussi parler de la liberté comme de la mort.

 

Particularités formelles :


Ce recueil contient des élèments que je n'ai pas vus dans ceux de cette année tel que des images d'une certaine sorte : elles peuvent être floues, représentant des ruines, des villages, des personnes ou bien sont complètements abstraites.


La forme du recueil est originale elle aussi, il est plus dans la longueur que dans la grandeur et comporte à l'intérieur des moments de "blanc" où des pages sont blanches et seulement dans la partie de gauche.


On y trouve aussi des abécédaires ou bien des poèmes listes mais aussi des moments avec des comptes à rebours où les chiffres sont écrits tels quels comme par exemple des dates.

De nombreuses villes ainsi que des mots et des noms qui me sont inconnus sont dis dans ce recueil notamment lors des abécédaires mais dans le but de parler de villes détruites, qui sont devenues des ruines.

 

Jugement critique :


Je trouve ce recueil très original et intéressant d'une part avec sa forme qui change mais d'autre part dans son contenu qui me rappelle beaucoup ce qu'on a étudié tout au long de l'année en français avec les poèmes listes par exemple mais aussi en histoire, en anglais et pour finir en art car le recueil a fait l'objet d'une représentation théâtrale en plus des nombreuses images à l'intérieur.


Le sujet dont parle l'auteur nous montre vraiment les horreurs de tout ce qui se passe dans le monde et c'est pour cela que je trouve qu'il est intéressant car j'ai l'impression que l'on peut apprendre beaucoup de choses sue la vie rien qu'en le lisant.

imgres.jpg

Source


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article