Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par maelle

http://www.rtbf.be/culture/wp-content/uploads/2011/01/Hymne-%C3%A0-la-haine.jpg

 

 

 

 

AuteurDoroth y Paker

 

Titre : Hymne à la haine

 

édition :  Libretto

 

Année 2010

 

Thèmes principaux :

 

Ce livre est une satire sociale, on y retrouver des thèmes comme la haine, le dégout , on y voit aussi une envie d'exprimer une certaine rage. La colère, la moquerire, ainsi qu'une certaine lassitude.

 

Particularités formelles:

 

Le livre de Dorothy parker fut publié pour la première fois en 1916 dans le magasin Vanity Fair, qui lui a valu de nombreux ennemis. Les différents poèmes que nous propose Dorothy Parker sont  à la fois des textes critiques des différentes catégories de personnes qui composaient son époque(actrice, bohème,..). Mais aussi une critique de la société elle-même( la famille, le bureau, les fêtes,..),Ce texte est composé de vers libres, nous pouvons observer une redondance dans le style, ce qui rend par moment la lecture un peu répétitive. Chaque poème est divisé en plusieurs strophes, qui traite chacune d'un sujet différent. C'est un style plutôt simple au niveau des tournures de phrases. On peut quand même observer l'apparition par moments de noms propres de personnes de l'époque, ou l'utilisation d'un vocabulaire élaboré par endroit. L'énonciation de ce texte est la majorité du temps à la troisième personne pour garder son caractère global. Elle critique un événement ou une catégorie de personne et ne vise pas seulement une seule personne en particulier. Ce n'est qu'à la fin de ses strophes qu'elle s'implique dans ses jugements de valeur en utilisant le pronom "je".

 

Jugement critique:

 

Ce livre me semble intéréssant pour la sélection I-VOIX (2011-2012), car j'ai beaucoup apprécié ce livre. Tous d'abord, il est simple à lire et simple à comprendre. Ce livre a quelque chose de très intéréssant, il dépeint une société et donc tout ce qui la compose. Et je dois avouer que par moments j'y ai retrouvé quelques éléments de notre société. Voire même des traits de personnalités de certaines personnes de mon entourage. Il m'est parfois même arrivé de retrouver des traits de mon propre caractère. Ce qui m'a beaucoup amusé. Sinon, je dois dire que le style un peu répétitif des textes peut par moment lasser, mais juste pour savoir à quelle sauce elle a cuisiné le sujet suivant, on continue à le lire. Il peut arriver que des références à des gens de l'époque qui ne sont pas connues par tout le monde viennent par moment "gâcher" une chute de la critique. Mais dans l'ensemble, j'ai vraiment pris un réél plaisir à lire ce livre, car j'ai adoré la façon qu'elle avait de critiquer, avec à la fois sadisme et une certaine ironie qui rendent la lecture des textes intéressants. L'écriture simple qu'elle utilise m'a presque donné l'impression qu'elle était là à côté de moi, à me confier ce qu'elle pense rééllement de cette société où elle vit.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article