Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Leïla

Son corps balance, balance, un rythme lourd sous les

vibrations du train. Sa peau grasse, grasse, se colle à

moi comme un pendule. Appui pris contre la fenêtre je

tente de résister. En vain. Son corps énorme, énorme,

me recouvre d'un seul élan de chair. Je repose étouffé,

étouffé, en dessous d'elle. Mais non. Elle se réveille.

Souffle des naseaux et se retourne. Ça n'arrivera jamais.

 

 

 

 

Mouvement - Corps - Tentation - Respiration - Déception

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MLB 03/02/2012 17:40


Réussi !