Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Sarah

"Ce jour-là, après le départ du gardien, je me suis regardé dans ma gammelle de fer. Il m'a semblé que mon image restait sérieuse alors que j'essayais de lui sourire. Je l'ai agitée devant moi. J'ai souri et elle a gardé le même air sévère et triste."

 

J'ai trouvé ce passage très percutant, parce que j'ai souvent cette impression que mon reflet n'est pas le mien. On a alors envie de lui demander son identité. Au final, on ne sait plus quelle image est réelle : celle que l'on a de nous-même, et celle que nous montre le miroir.

Commenter cet article