Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Florine

 

le-jeu-de-l_amour-et-du-hasard--410-_c_-anne-gayan-copie-1.jpg

 

 

    Je me suis intéressée dans cette pièce aux rapports entre maîtres et valets.

    Dès le départ, on nous montre une relation particulière entre Silvia et Lisette : la servante a le droit de donner des conseils à sa maîtresse.

    Au cours de l'histoire, on retrouve donc nos deux servants dans la peau de leur maître et maîtresse respectifs. Ils profitent de ce tout nouveau statut autant qu'ils le peuvent : l'amour entre eux deux se développe beaucoup plus rapidement que pour les protagonistes et leurs aveux ne tardent pas. Cet amour, bien qu'il veuille être une imitation de celles de la haute société, n'est malheureusement qu'une copie douteuse : les mots et faits sont grossiers, inappropriés, et sont témoins de la basse condition de ceux qui les prononcent.

    De plus, ils peuvent grâce à leurs habits se permettre une obéissance moins "assidue", et osent moquer et manquer de respect à Silvia et Dorante. Arlequin et Lisette, sont en rivalité avec eux.

    A la fin de la pièce, ils en sont, cela dit, bien punis, puisqu'au lieu d'épouser chacun une personne de condition comme ils le croyaient, ils se retrouvent engagés auprès d'un valet et d'une servante.

    Alors qui sont les grands vainqueurs de ce jeu de l'amour et du hasard ? J'aurais plutôt tendance à répondre Silvia et Dorante, qui lui en est sorti après bien des épreuves.

 

      Sources : 1 & 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Samantha 27/11/2010 21:37



Totalement d'accord avec les autres :)



Maëva 27/11/2010 13:15



J'aime beaucoup Florine ! :)


Je suis bien d'accord avec toi et ton article est super bien fait ! 



Margaux M 27/11/2010 13:12



je suis tout à fait d'accord avec toi! ton article l'explique bien ;)



Florine 27/11/2010 13:11



Lucie, comme tu le dis dans ton article, cette conclusion ne peut être faite qu'à partir de l'interprétation que l'on fait de leur propre représentation de la scène !


Je me suis plus penchée sur la pièce en elle-même, je crois...



Lea 27/11/2010 13:08



Finalement tu ne fais pas un article sur les poupées? 


Ton article est intéressant en tout cas ! :)



Julie 27/11/2010 12:51



Florine ta photo est super, ainsi que ton article



lucie 27/11/2010 12:49



Je dirais plutôt Arlequin et Lisette, à en voir la mine déconfite de Dorante quand il apprend que "Lisette" est en fait Silvia. En fait, c'ets un peu ce que je raconte dans mon article donc
bon...