Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Clémentine

C'est à la page 32 du recueil, que je suis tombée sur ce passage d'un poème :

 

"Messmer, grand homme d'Etat, figure combien importante des libertés, immortel à l'Académie française, n'a planifié aucune mort sur mes terres du Cameroun. Non ?

Vous ne saviez pas pour le Cameroun ? Non ?

Cela n'a pas d'importance, c'est mon espace de silence.

de là ou j'écris."

 

Suite à la lecture de cet extrait, je me suis penchée un peu plus sur le sujet. Qui était Messmer ? Et que s'était-il passé au Cameroun ?

 

En 1956, Pierre Messmer arrive sur le sol camerounais en tant que haut-commissaire de la France. Il a pour objectif de réprimer la vague d'indépendance menée par l'Union des populations du Cameroun (UPC). Car si celle-ci se répandait à travers toute l'Afrique centrale, cela aurait pu compromettre l'image et l'autorité de la France. Cependant, l'UPC ne voulant pas céder aux demandes de Messmer, et selon ce-dernier, "préférant rester dans la rébellion", l'armée française intervint lors d'une manifestation. Et des viols, des déportations et des tueries furent commises.


Puis, il fallut traquer et éliminer les membres de l'UPC. Ces crimes, sur la demande de Messmer, furent commis entre 1958 (assassinat du secrétaire général) et 1971 (fusillade du dernier membre).

 

En 1960, le Cameroun est indépendant mais sous tutelle française, cette même année, Messmer est récompensé pour ces loyaux services et est nommé ministre des forces armés de Paris.


Pierre Messmer mourra le 29 août 2007. Laissant derrière lui, un régime néocolonialiste au Cameroun, prévu et imposé par celui que l'histoire officielle française proclame comme un "des pères de la décolonisation". Mais il n'en est rien, sinon d'un homme, ardent défenseur de l'asservissement des peuples africains.


Pierre_messmer.jpg                                                               Pierre Messmer (source 1 et 2)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zoé 10/12/2013 21:39


C'est très intéressant, j'ai vraiment appris des choses !