Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Margaux

images.jpg

Source de l'image

 

Anne Bihan est née le 15 juin 1955 à Le Pellerin, en Bretagne. Elle passe son enfance entre son village natal et l'Atlantique dès son plus jeune âge elle arpente les îles (L'île d'Arz, Hoëdic, Houat, Bréhat...).

En 1965, sa famille va vivre à Saint-Nazaire à cause du travail de son père. Elle va passer toute son adolescence dans cette ville portuaire et ouvrière. Elle va ensuite aller à Nantes pour ses études de lettres, à Bordeaux pour ses études e journalisme mais finalement va revenir en 1980 à Saint-Nazaire. 

C'est donc ici qu'elle va pratiquer du théâtre en amateur, écrire plusieurs spectacles, écrire romans, poèmes mais aussi articles régulièrement sur l'actualité sociale, éducative, littéraire et culturelle de sa cité.

Sa vie va être marquée par de nombreuses escales dont une qui va durée presque un an à Douarnenez, qui se trouve dans le Finistère, à la pointe de la Bretagne. Cette année va se caractériser par des rencontres importantes: Christophe Rouxel qui est metteur en scène qui suscite ses premières pièces de théâtre et avec lequel elle partage en 1984 la création du Théâtre Icare ou encore Christian Bouthemy qui est un poète, libraire, éditeur qui en 1987 doit la création de sa Maison des écrivains étrangers et des traducteurs (MEET) et qui lui permet de découvrir les Assises de la traduction littéraire en Arles.

En 1993, un autre voyage l'embarque pendant sept ans à Houaïlou, sur la côte Est de la Nouvelle-Calédonie. Puis à Nouméa où elle y vit maintenant pour des raisons professionnelles. C'est en Nouvelle-Calédonie que se concrétise l'écriture d'une dizaine de pièces et spectacles et dont neuf sont créer par le metteur en scène Isabelle de Haas et sa troupe "Pacifique et compagnie..." entre 1997 et 2003. et l'une de ses pièces nommée Parades fait partie de la représentation calédonienne lors du Festival des Arts malésiens 2002 au Vanuatu.

En 2004, crée un travail d'écriture avec la Société le Niquel et en mars 2005 parait un livre de portraits.

Anne Bihan contribue régulièrement à divers revues et représente l'association Reporters sans frontières en Nouvelle-Calédonie depuis 2001. De plus, elle a été lauréate en 2003 d'une bourse d'encouragement de la commission de théâtre du Centre National du livre. Elle est également membre de l'association des écrivains de la Nouvelle-Calédonie et du centre de Géopoétique créé en 2005. Et, passionnée par la question de la traduction, elle est membre d'Atlas (Assises de la traduction littéraire en Arles) depuis 1987.

Source des informations

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article