Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Florine

Correspondance entre Alfred de Musset et George Sand.

 

De Musset :

 Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,

 Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?

 Vous avez capturé les sentiments d'un cœur

 Que pour vous adorer forma le créateur.

 Je vous chéris, amour, et ma plume en délire

 Couche sur le papier ce que je n'ose dire.

 Avec soin de mes vers lisez les premiers mots :

 Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

 

Sand :

 Cette insigne faveur que votre cœur réclame

 Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

 

 

RIEN NE VOUS INTERPELLE ?

 

 

 

 

De Musset :

 Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,

 Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?

 Vous avez capturé les sentiments d'un cœur

 Que pour vous adorer forma le créateur.

Je vous chéris, amour, et ma plume en délire

Couche sur le papier ce que je n'ose dire.

Avec soin de mes vers lisez les premiers mots :

Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

 

 

Sand :

Cette insigne faveur que votre cœur réclame

Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

 

 

 

ET MAINTENANT ?...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F


A l'intention de Jeanne et Sarah, je ne l'ai pas inventé, hein ! > < C'est vrai de vrai (du moins on le suppose...) !



Répondre
S


OMG... Géré Flo! Quand je pense que le message parait si raffiné quand on le lit horizontalement et pas verticalement XD ...



Répondre
L


Wahou ! Pire que sympa ton article ! :D



Répondre
S


Pareil ! :p



Répondre
M


Oui moi aussi :)



Répondre
L


Je connaissais déjà le truc :P



Répondre
J


Wahou je n'y avais vu que du feu ^^ ! Bien trouvé Florine :)



Répondre