Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Marco

Depuis longtemps je pense écrire un poème,

Un poème qui serait tout entier dévolu à l'éloge de l'air

Et que j'apellerais:

"le poème de l'air et de l'extreme légèreté de l'air". 

 

Un poème

Que j'aurais d'abord vidé de ces mots,

De tous ses mots, de tous ses signes

Et de toutes ponctuations,

Un poème enfin vidé de tout son contenu.

 

Un poème vide,

Imensément vide et vidé de fond en comble

De tout cela qui y était peut-être encore abandonné,

 

Hélas, je ne suis pas poète

Et je n'écris que des poèmes remplis de mots

Et de trop nombreuse ponctuatios,

 

Je n'écris que des poèmes vides,

Mais hélas, vide du Tout.

 

 

Ce poème et mon preféré de tout le recueil parce qu'il m'a particulièrement frappé.  Yves Namur écrit ici un long poème pour ne rien dire, c'est un vrai génie de l'ecriture pour reussir a dire tant de choses en un si beau poème mais que celui-ci soit vide, absolument vide de sens, de paroles et d'actes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article