Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Nina


Mon poème préféré du receuil est le texte page 24 :"Je cherche les mots...", car la description du lieu est très forte, l'auteur ne trouve même pas les mots pour nous l'expliquer : " il faudrait inventer une langue nouvelle ou simplement donner les mots bruts parce qu'ici le lieu est brutal."


Une émotion particulière est présente, l'auteur ne décrit que la misère qu'elle voit, qu'elle ressent, le manque d'hommes ayant perdu leur emploi ou le simple roulement récurrent des machines.


L'auteur arrive à nous faire imaginer cet endroit étonnant, cet "autre monde", où ces personnes qui travaillent, pratiquent un mouvement répétitif pendant des heures, où les machines ne s'arrêtent pas, où l'odeur détestable et le bruit ne cessent point.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article